salade piémontaise

pièmontaise

C’est une entrée simple, roborative et qui plait à tout le monde.

Été comme hiver, on se lève tous pour une salade piémontaise … Tiens ça me rappelle quelque chose …

Les ingrédients (pour 4 personnes)

  • 400 g de tomates fermes
  • 600 g de pommes de terre à chair ferme type « Charlotte »
  • 3 oeufs
  • 8 gros cornichons au vinaigre
  • 150 g de mayonnaise (maison c’est nettement meilleur)
  • 200 g de jambon coupé en dés
  • Sel, poivre


La recette

Faire cuire les pommes de terre pendant 20 minutes à l’eau bouillante salée. Les laisser refroidir et les éplucher, les couper en ros dès.
Faire cuire les keufs 10 minutes à l’eau bouillante, les laisser refroidir.
Laver les tomates, les épépiner et les tailler en petits cubes.
Disposer les tomates dans un saladier, ajouter les cornichons découpés en rondelles et le jambon préalablement coupé en dés.
Écaler les œufs durs, peler les pommes de terre, les couper en dès et les ajouter dans un saladier.
Mélanger délicatement avec la mayonnaise, saler, poivrer et bien refroidir au réfrigrateur avant de servir.

Bon appétit
    Amitiés gourmandes

Publicités

Filet de carrelet Duglérè

duglérè
J’ai acheté du carrelet sur le port de Dieppe à … 4 € du kilo ! Certes ce n’est pas du turbot mais à ce prix là, aussi frais, on ne peut que se faire plaisir.
A l’époque où on apprenait aux cuisiniers à cuisiner et pas à ouvrir des sachets, à l’époque où j’ai dispensé mon savoir à des futurs cuisiniers, il y avait un grand classique, un plat qui revenait à chaque session de CAP, c’est le filet de poisson sauce Duglérè. Bon ça fait peut être vieux jeu, mais c’est réellement bon, un peu long à réaliser, mais facile à réussir. Allez on y va !
Les ingrédients (pour 4 personnes)
  • 2 gros carrelets ou 4 petits
pour le fumet
  • 50 g d’oignon
  • 50 g de carotte
  • 30 g de beurre
  • 5 cl de vin blanc
  • 1 bouquet garni
  • 50 g d’échalotes
  • 30 g de persil concassé
  • 200 g de tomates
  • 100 g de beurre
La recette
D’abord vous levez ou faites lever les filets de carrelet, puis vous retirez la peau. Les arêtes et la peau, vous les mettez dans un saladier sous un filet d’eau froide pour bien les rincer. Le filets vous les gardez au frais.
Maintenant nous allons réaliser le fumet de poisson : Vous épluchez un oignon, une carotte et vous les couper en petits cubes. Vous les mettez dans une casserole avec un bon morceau de beurre et vous faites suer quelques minutes à feu doux. Vous ajoutez les arêtes bien égouttées et faites de nouveau suer quelques minutes. Puis vous ajoutez un bon verre de vin blanc. Puis vous couvrez d’eau froide , vous ajoutez un bouquet garni et faites bouillir une vingtaine de minute à feu doux. Après ces 20 minutes, vous passez votre fumet au chinois et le mettez de côté pour la suite.
Ciselez des échalotes et saupoudrez les dans le fond d’un plat allant au four, ajoutez du persil concassé et des dés de tomate mondée. Plaquez les filets de carrelet et court mouillez avec vin blanc et votre fameux fumet de poisson. Cuisez une dizaine de minutes au four après avoir démarré la cuisson sur feu vif. Égouttez les filets de carrelet et dressez les dans le plat de service. Réduisez le fond de cuisson et montez-le au beurre. napper les filets de sauce. Et voilà le travail.
J’ai servi ces filets avec des épinards justes tombés au beurre… Un délice
Bon appétit
Amitiés gourmandes

Osso bucco à la milanaise

osso buccoUn petit déplacement en Italie, il y a quelques temps, à Milan puis à Bergame.
J’y ai rencontré quelques cuisiniers d’exception qui m’ont fait goûter quelques unes de leurs spécialités et aujourd’hui, c’est la recette de l’Osso Bucco que je vais vous préparer… Un peu longue à cuire mais c’est sublime…

Les ingrédients
(pour 4 personnes)

  • 4 belles tranches de jarret de veau avec os
  • 1 carotte
  • 2 échalotes
  • 500 g de tomates bien mûres
  • Un peu d’huile d’olive
  • Un peu de farine
  • 1 orange
  • 1 verre de vin blanc
  • 2 gousses d’ail

La recette
Monder les tomates : Tremper les tomates quelques secondes dans l’eau bouillante puis aussitôt après dans l’eau glacée.  Ôter la peau qui, maintenant se retire facilement.  Couper les tomates en  deux et éliminer les pépins. Prélever la peu de l’orange et la tailler en zestes. Blanchir les zestes. presser l’orange et réserver le jus.
Éplucher et ciseler les échalotes.
Fariner les tranches de jarret de veau et les faire revenir dans un poêlon à fond épais avec un peu d’huile d’olive. Quand ils sont bien colorés, les débarrasser dans un plat. Ajouter les échalotes ciselées, les gousses d’ail écrasées, puis la carotte en brunoise. Faire suer quelques minutes, déglacer avec le jus d’une orange, réduire, ajouter les tomates, les tranches de jarret, puis le vin blanc. saler et poivrer et cuire à feu très doux (à 80°C surtout pas plus) à couvert pendant une heure trente à deux heures, en veillant à ajouter un peu d’eau de temps en temps si besoin.
C’est prêt ! Moi je le sers, bien sûr, avec des tagliatelles fraîches. Et au dernier moment je saupoudre le plat des zestes d’orange blanchis et de basilic frais finement ciselé.
Et voilà !
Bon appétit
Amitiés gourmandes