Le chapon en croûte de sel

chapon

Ce matin, j’ai eu le bonheur de passer quelques minutes avec une personne qui m’est très chère et que je ne vois que trop rarement… Elle m’a demandé une recette de chapon pour Noël… Ouf, il était temps ! Alors pour toi Mon amie, et pour tous ceux qui désirent une recette qui mettra en valeur toute la saveur et le moelleux du chapon, voilà le « chapon en croûte de sel »

Les ingrédients

1 véritable chapon de 3 kg à 3.5 kg
3 kg de gros sel
1 kg de farine
1 œuf
2 cuillères à soupe de miel
2 branches de romarin
poivre du moulin

La recette
Préchauffer le four à 180°C.

Réaliser la pâte de sel : Mélanger le gros sel et la farine avec de l’eau en amalgamant bien le tout, jusqu’à obtention d’une consistance homogène équivalent à celle d’une pâte à tarte. Hacher les aiguilles de romarin et incorporer au miel avec le poivre. Enduire le chapon de miel, d’abord à l’intérieur puis à l’extérieur. A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étaler la pâte à sel assez finement et envelopper la totalité du chapon. Dans la léché frite du four, mettre une feuille d’aluminium. Déposer le chapon dans la pâte sur la feuille d’aluminium puis, à l’aide d’un pinceau, badigeonner toute la surface d’œuf battu.

Cuisson : Enfourner 3 heures en surveillant régulièrement que le dessus de la croûte de sel ne colore pas trop vite (éventuellement, protéger avec une feuille d’aluminium).

La cuisson achevée, laisser reposer le chapon hors du four une demi-heure et casser la croûte de sel, couper le chapon en morceaux.

Servir avec des châtaignes cuites au four, une bonne poêlée de cèpes et même pourquoi pas une sauce Grand veneur…

Bon appétit
Amitiés gourmandes

chapon

Publicités

Foie gras en terrine façon Pierre Yves

fg03Bientôt noël, alors ce soir, je reviens sur une recette que Pierre-Yves m’avait donné il y a bien longtemps maintenant…
Pierre-Yves, c’est un génie de la cuisine : Avec 3 fois rien, il vous fait un repas de roi. Mais un cuisinier classique aussi et avant tout, et le foie gras est toujours un classique que chaque cuisinier travaille à sa façon. Pierre-Yves avec sa recette, ne déroge pas à cette règle. Je vous propose sa recette :

                    La recette

Les ingrédients ( pour 10 personnes)

  • 1 kg de foie gras cru de canard ou d’oie
  • 12 g de sel
  • Poivre du moulin QS
  • 10 cl de Porto
  • 10 cl de Cognac

 

Laisser les foies à température ambiante pendant 1 ou 2 heures afin qu’ils soient à bonne consistance

Séparer les lobes, bien les aplatir, ôter les aponévroses entourant les foies puis les dénerver en évitant de trop les déchirer (conserver les “ chutes ”)

Plonger alors les foies dans l’eau glacée très légèrement salée et laisser les dégorger pendant au moins 1 heure

Éponger les foies sur un linge, les étaler puis les assaisonner régulièrement à l’intérieur et sur les 2 faces

Mettre à mariner 1 heure avec le cognac et le porto dans 1 bassine en remuant de temps en temps

Passer les “ chutes ” au tamis et se servir de cette purée pour coller les lobes les uns aux autres

Disposer donc les foies en terrine, faces externes en premier, tasser et égaliser afin d’éviter les vides. Les remplir sans les “ bomber ”

Couvrir d’un papier alu et du couvercle, et cuire au bain-marie (qui ne doit pas excéder 75°C) dans un four à 110°C avec un peu de vapeur si possible

La cuisson dure environ 50 minutes et la température à cœur finale doit être de 57°C minimum

Mettre alors la terrine dans 1 bain-marie glacé puis la presser au bout d’1/2 heure

Laisser 1 nuit en chambre positive, démouler, éponger le foie gras, nettoyer la terrine, remouler et couler dessus 1cm de graisse de foie gras et pas trop chaude

Laisser la terrine de foie gras se reposer encore 1 journée et servir nature accompagnée de pain de campagne grillé

Merci Pierre-Yves

            Amitiés Gourmandes

fg01

Homard Thermidor

homard Thermidor1Le homard thermidor fût créé au restaurant « Maire », à Paris en hommage au drame « Thermidor » de Victorien Sardou
Les ingrédients
3 homards (1.5kg)
1/2 l de velouté de poisson
125 ml de crème liquide
2 cuillères de moutarde de Dijon
1 pincée de noix de muscade
2 cuillères à table de cognac
sel et poivre
125 g de gruyère râpé

La recette

Plonger les homards vivants dans une grande casserole d’eau bouillante pendant 3 minutes pour les tuer.
Tailler la carapace en deux sur la longueur, retirer la chair, retirer les entrailles et réserver les 6 demi-carapaces
Chauffer le velouté dans une casserole, y ajouter la crème, la moutarde et le cognac.
Saler et poivrer.
Ajouter la chair de homard et chauffer à feu doux jusqu’à ce que ce soit chaud.
Déposer les demi-carapaces sur une plaque coté coupé vers le haut, puis les remplir avec le mélange de homard
Saupoudrer de gruyère et mettre sous le grill du four pour gratiner

Accompagner d’une salade

Bon appétit

Amitiés Gourmandes

homard Thermidor2