Bonbon de chou et foie gras de canard

bonbonFG2

Un bonbon ? Non, ce n’est pas un dessert, quoique cela ressemble fort à une friandise…
Je l’ai classé dans les amuses bouches et dans les entrées car c’est selon, on pourrait même en faire une garniture !!!

Les ingrédients

Un chou de Milan
Un lobe de foie gras frais
sel, poivre

La recette
Détailler le chou de Milan feuille à feuille. Bien laver les feuilles et les blanchir fortement à l’eau bouillante salée. Les rafraichir dans de l’eau glacée.
Nettoyer le lobe de foie gras et le détailler un petits morceaux de 5 à 8 g environ.
Les déposer sur une feuille de chou d’environ 4 à 5 cm de diamètre. Saler et poivrer et refermer ce « bonbon ». Envelopper serré dans un film alimentaire en faisant un nœud. Cuire à la vapeur pendant 3 à 4 minutes et refroidir.
Déconditionner du film et servir selon l’envie :
– Froid ou chaud (repassé dans une poêle pendant 1 minute avec une pointe de beurre) avec un petit pic en bois en amuse bouche.
– Chaud en entrée : 5 ou 6 bonbons repassés à la poêle 1 minute et servis accompagnés d’un jus de canard corsé.
– Ou en brochette avec des queues de langoustine…

Bon appétit
Amitiés Gourmandes

bonbon FGbonbon FG1

Beignets de pinces de crabe et de crevette

beignets-crevettes

En rentrant à la maison, ce soir, je suis allé faire un petit tour au congélateur et j’ai sorti des pinces de crabes semi-décortiquées que j’avais acheté à dernièrement, quelques queues de langoustines et des grosses crevettes, vous savez, celles que les néophytes appellent des « Gambas ». J’ai potassé un peu les recettes que j’avais en stock et je suis tombé sur cette recette que Pierre-Yves m’a  gentiment  donné. Cette recette est bien sûr idéale pour des pinces de crabe mais comme tous les cuisiniers, j’ai voulu faire la recette à ma façon et j’ai donc aussi utilisé des crevettes, dont j’ai éliminé la tête et la carapace en ne gardant que la nageoire caudale, et de même avec mes queues de langoustine.

Les ingrédients (Pour une vingtaines de pièces)

  • 80 g de farine tamisée
  • 50 g de fécule de pomme de terre
  • 10 gr de levure chimique
  • 100 g d’eau
  • Sel, poivre et un soupçon d’huile d’olive

La recette

Laisser dégeler les pinces de crabe, les queues de langoustines et les crevettes au moins 2 à 3 heures au réfrigérateur.
Confectionner la pâte à frire : Mélanger la farine, la fécule, la levure chimique puis ajouter l’eau, le sel et l’huile d’olive en mélangeant au fouet.
Laisser reposer 1/2 heure puis enrober de pâte à frire le côté chair des pinces de crabes ainsi que le côté chair des queues de langoustines et de crevettes ( bien épongés avant avec un papier absorbant). Plonger immédiatement dans de l’huile à190°C pendant 1 minute environ et égoutter sur un papier absorbant.
Servir en amuse-bouche ou sur une salade, voire avec un petit riz cantonais pour faire couleur locale.

Bon appétit

                Amitiés Gourmandes 

Marmite de poissons

 

Les ingrédients (pour 4 personnes)
200 g de filet de lotte
200 g de filet de Saint-Pierre
4 belles noix de saint Jacques
200 g de filets de sole
200  de langoustine
1/2l de fumet de poisson
1 dl de crème fleurette
50g de beurre
2 cl de Cognac
4 brins d’hysope

La recette

Décortiquer les langoustines, réserver les queues décortiquées.  Mettre 20 g de beurre dans une casserole, faire revenir les carcasses de   langoustine. Flamber au Cognac, mouiller avec le fumet de poisson et cuire 10 minutes. Mixer, chinoiser. Réduire, ajouter la crème, réduire de nouveau. Détailler les filets de lotte en 4 médaillons. Détailler les filets de Saint Pierre et de sole en 4 gougeonnettes. Pocher les poissons, les queues de langoustines et les noix de saint Jacques dans cette sauce sans dépasser les 60°C. Egoutter  soigneusement les poissons  et dresser en assiette creuse.  Chinoiser de nouveau, rectifier la liaison et l’assaisonnement. Monter au beurre. Napper les poissons et décorer d’un brin d’hysope.

Bon appétit
Amitiés gourmandes