Rognon de veau poêlé, racines à l’huile de noisettes

Les ingrédients (pour 4 personnes)

2 rognons de veau

100 g de beurre

200 g de carotte

200 g de topinambourg

200 g de rutabaga

200 g de racines de persil

200 g de cerfeuil tubéreux

200 g de pommes de terre

60 g d’échalotes

Poivre mignonnette PM

2 dl de vin rouge

2 dl de Porto

Thym PM

2 dl de fo,d de veau

30 g de noisettes décortiquées

40 g d’huile de noisette

La progression

Éplucher tous les légumes et les tailler en dés d’un centimètre de côté (sauf la pomme de terre qui sera émincée). Concasser légèrement les noisettes.

Dégraisser entièrement les rognons. Les tailler en tranches d’environ 1 cm d’épaisseur.

Suer les échalotes ciselées avec la mignonnette, déglacer au Porto, réduire, mouiller au vin rouge, ajouter le thym, réduire et mouiller au fond. Cuire la sauce, réduire et monter au beurre. Réserver au chaud.

Dans un sautoir, faire colorer tous les légumes à l’huile de noisette. Dès que vous avez atteints une légère coloration ajouter une noix de beurre et terminer la cuisson à couvert pendant une vingtaine de minutes. 5 minutes avant la fin de la cuisson ajouter les éclats de noisettes

Les pommes de terre seront poêlées beurre persil.

Snacker les rognons à la plancha ou dans une poêle très chaude.

Dresser.

Bon appétit.

Amitiés Gourmandes

Publicités

Tarte Tatin

tatin

Si il y a un dessert qui fait l’unanimité quand je reçois du monde à la maison, c’est la tarte Tatin, enfin Ma recette car chaque cuisinier croit détenir La recette des célèbres Demoiselles Tatin.

La petite histoire.

Il était une fois, au tournant du siècle, deux demoiselles, Caroline et Stéphanie Tatin, qui tenaient à Lamotte-Beuvron, face à la gare, un hôtel fort achalandé. Les chasseurs notamment, gens difficiles et blasés appartenant à une élite gourmande, appréciaient la saveur et les inventions inépuisables de la cuisine des Demoiselles Tatin.
Un jour, retardée dit-on, par le bavardage (?) d’un client trop galant, Stéphanie (à moins que ce fut Caroline) surgit dans la cuisine en plein « coup de feu  » et s’affola de l’absence de dessert. Remarquant des pommes épluchées, elle garnit rapidement un moule de beurre et de sucre, y jeta les pommes et mit au four.
Reprenant plus tard ses esprits, elle comprit sa distraction : apparemment ce n’était ni une tarte ni des pommes cuites. Que faire ? Les pommes ont commencé à cuire, l’odeur de caramel se répand, le service avance : il est trop tard pour reculer. Elle prend un peu de pâte, l’abaisse, la dispose sur les pommes et renfourne.
Au moment de servir, consternation, hésitations ! Comment rendre présentable un tel mélange, par ailleurs fort appétissant ? C’est là qu’intervient le génie : elle prend un plat, en coiffe le moule et retourne le tout… histoire de voir… et on a vu : fumant, odorant, goûteux, le résultat est là… on le déguste, on le sert, on se récrie, on en redemande. Telle est la légende de l’origine de la Tarte Tatin.
On peut aussi penser, et c’est peut-être plus flatteur pour le talent des Demoiselles Tatin, qu’elles trouvèrent ce procédé pour utiliser les pommes tardives de leur verger transformant grâce au beurre et au sucre en un délicieux caramel le jus un peu acide qui eut imprégné la pâte plus ou moins épaisse d’une tarte ordinaire.
Toujours est-il que, distraction géniale ou art culinaire consommé, la TARTE DES DEMOISELLES TATIN emporta l’approbation des gourmets ; le premier d’entre eux, Curnonsky, l’ayant goûtée, lui donna, avec ses lettres de noblesse, son passeport gastronomique mondial.

Maintenant, passons à MA recette…

Les ingrédients

  • 1,2 kg de pommes (reine de reinette ou reinette du Mans)
  • 100 g de beurre
  • 100 g de sucre semoule
  • pâte brisée ou sablée

La recette
Éplucher les pommes, les couper en deux et éliminer pépins et péricarpes.
Dans un moule à manqué à bord haut, mettre le beurre et le sucre. Disposer les demi-pommes debout bien serrées. Mettre à feu très doux avec un couvercle et cuire le plus doucement possible jusqu’à ce que les pommes aient perdu toute leur eau. Elles doivent devenir un peu translucides, en fait elles sont presques confites. Retirer le couvercle et faire légèrement caraméliser en montant la puissance du feu. Étaler la pâte brisée ou sucrée dessus et cuire à four chaud (180°C) pendant 30 minutes.
A la sortie du four, laisser reposer pendant 30 minutes, puis mettre sur le feu, à feu vif pendant quelques secondes pour décoller l’ensemble et donner une belle brillance au caramel. Retourner sur un plat de service…. Et déguster avec une bonne crème fraîche ou une boule de glace vanille.
Bon appétit
Amitié gourmande

Soupe à l’oignon gratinée au neufchâtel

Les ingrédient (pour 6 personnes)

  • 4 gros oignons
  • 50 g de beurre
  • 1 cs d’huile
  • 1 cs de farine
  • 25 cl de vin blanc
  • 1 l d’eau
  • Sel, poivre
  • 6 tranches de pain
  • 1 neufchâtel

La recette

Peler et émincez les oignons, les faire revenir dans le mélange beurre, huile.

Saupoudrer le mélange de farine, mouiller d’eau chaude et de vin blanc et assaisonnez.

Couvrir et laisser bouillonner doucement pendant 20 min.

Découper le pain en petits carrés et y déposer une tranche de Neufchâtel

Versez la soupe dans des assiettes creuses ou des bols.

Déposer les croûtons sur la soupe et gratiner au four.

Bon appétit

Amitiés gourmandes

Tartine pomme et Neufchâtel, caramel de pommes dieppois

tartine neufchatelUne tartine gourmande pour le soir avec une salade verte

Les ingrédients 

  • 1 Neufchâtel
  • 80 g de Caramel de Pommes au beurre salé
  • 250 g de mâche
  • 1 noisette de porc fumé
  • 3 pommes
  • Huile
  • Vinaigre de cidre
  • Sel et poivre
  • 6 tranches de pain de campagne

La  recette

1 – Éplucher et épépiner les pommes. Les tailler en lamelles..

2 – Les déposer sur les tartines légèrement toastées.

3 – Couper le Neufchâtel en tranches et les déposer sur les pommes.

4 – Recouvrir le Neufchâtel d’une cuillère à café de caramel de pomme.

5 -Mettre les tartines au four à 200°C pendant 3 à 4 minutes.

6 – Sortir du four et décorer le dessus de copeaux de noisette de porc fumé.

7 – Accompagner de mâche assaisonnée de vinaigre de cidre et huile de colza.

Bon appétit !

Amitiés gourmandes

tartine neufchatel3

Flan de poire

poire Les poires, moi je n’aime pas beaucoup en fruit, juste comme ça, mangées au couteau, mais par contre elles sont extraordinaires quand on les cuisine. J’en ai acheté 5, ça a fait environ 1 kg, des williams, ce sont les plus juteuses, peut-être pas les meilleures en tenue et en goût mais le jus est important pour le dessert que je vais préparer pour ce soir. Cette recette me vient… de ma grand-mère… ben oui, comme tout le monde j’ai eu une grand-mère et j’ai eu la chance de la connaître et même de déguster quelques plats qu’elle nous préparait avec amour quand nous allions lui rendre visite. En entrant chez elle, nous savions qu’elle nous avait préparé son « fameux » flan aux poires grâce au parfum qui flottait dans la maison… Bon assez de nostalgie et place à la recette !

Les ingrédients
100 g de farine
150 g de sucre semoule
1/2 paquet de levure chimique
2 œufs
25 cl de lait
50 g de beurre
2 cuillères à soupe de Rhum
1 kg de poires

La recette

Dans un saladier vous versez 100 grammes de farine, 150 g de sucre semoule et un demi paquet de levure chimique. Vous ajoutez les jaunes de 2 œufs (ne jetez pas les blancs, on va s’en servir !) puis vous ajoutez 10 cl de lait. Faites bouillir 15 cl de lait avec 50 grammes de beurre et versez sur la première préparation en mélangeant bien au fouet. Ajoutez 2 bonnes cuillères à soupe de Rhum et les blancs d’œuf montés en beige. Versez cette préparation dans un plat à bord haut préalablement beurré. Épluchez les poires, épépinez-les et coupez-les en petits morceaux. Couvrez votre préparation de ces morceaux de poire qui s’enfoncent doucement dedans. et cuisez à four moyen (170°C ou th 4/5) pendant 40 minutes. Saupoudrez de sucre glace à la sortie du four et dégustez tiède… Vous verrez, comme moi, vous aimerez les poires.

Bon appétit

Amitiés Gourmandes

flan_de_poire

La tarte tatin aux poires

poire1

Les nuages s’amoncellent et la maison s’assombrit. Une très chère amie m’a donné un sac plein de délicieuses poires de son jardin. Avant qu’elles ne s’abiment, j’ai réalisé une tatin aux poires dont je vous livre ici la recette.

Les ingrédients (pour une tarte de 4 à 6 personnes)

  • 1.5 kg de poires
  • 50 g de sucre
  • 50 g de beurre
tatin poire1

Pour la pâte brisée  (pour 2 tartes)

  • 250 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 50 g de sucre
  • 1 jaune d’œuf
  • 125 g de beurre
  • un peu d’eau

  La recette

Dans un moule anti-adhésif, mettre le beurre et le sucre. Éplucher les poires, les couper en deux et les vider. Les ranger sur le sucre et le beurre dans le moule.

Une fois les 1/2 poires bien rangées dans le moule, mettre sur feu doux, avec un couvercle. Cuire jusqu’à caramélisation. (Cela peut prendre 30 à 40 minutes)

Pendant ce temps, réaliser la pâte brisée :

Tamiser la farine directement sur le marbre, ajouter le beurre en parcelles.

Mélanger la farine et le beurre en écrasant le beurre avec la farine. Sabler en frottant le mélange entre les mains.

Mettre le « sablage » en fontaine et ajouter le sel, le sucre, l’eau, et les jaunes d’œuf.

Incorporer progressivement le sablage aux éléments liquides

Fraiser ou fraser la pâte à l’aide d’un coupe pâte ou avec la paume de la main; (Le frasage a pour but de donner un minimum de tenue à la pâte et de contrôler qu’il n’y reste aucun morceau de matière grasse)

Réunir la pâte en boule et laisser reposer au frais jusqu’à utilisation.

Quand les poires sont caramélisées, couvrir d’une abaisse de pâte brisée. Faire un petit trou au centre pour la vapeur pendant la cuisson au four. Cuire 20 à 25 minutes au four à 180°C.

Laisser reposer une quinzaine de minutes à la sortie du four. Remettre quelques secondes sur feu vif pour décoller le caramel  Puis retourner sur le plat de service.

Pour une belle présentation, bien veiller à respecter le temps de repos à la sortie du four.

Accompagner d’une bonne cuillère de crème fraiche…

Merci ma très chère Amie pour ces poires juteuses et parfumées.

Bon appétit

Amitiés gourmandes

tatin poire2

Tarte Tatin aux poires

tatin poireEnvie de faire une tarte … Une tarte tatin …. mais au poires

Les ingrédients
Pâte brisée
1,2 kg de poires (Williams,c’est excellent, mais comice c’est très bon aussi)
100 gr de beurre
100 gr de sucre

La recette
Dans un moule anti-adhésif, mettre le beurre et le sucre. Éplucher les poires, les couper en deux et les vider. Les ranger sur le sucre et le beurre dans le moule. Une fois les 1/2 poires bien rangées dans le moule, mettre sur feu doux, avec un couvercle. Cuire jusqu’à caramélisation. Moi, cela m’a pris au moins 3/4 d’heure. Couvrir d’une abaisse de pâte brisée. Faire un petit trou au centre pour la vapeur pendant la cuisson au four. Cuire 20 à 25 minutes au four à 180°C. Laisser reposer une quinzaine de minutes à la sortie du four. Remettre quelques secondes sur feu vif pour décoller le caramel  Puis retourner sur le plat de service. Mois je l’ai accompagnée d’une boule de glace à la cannelle… Pas mauvais du tout!
Bon appétit
Amitié Gourmande