Joues de porc au Biscantin

Les ingrédients (pour 4 personnes)

800 g de joue de porc

5 dl de Biscantin

100 g d’échalotes

100 g de carottes

20 g de miel

40 g de lardons

20 g d’huile

40 g de beurre

2 dl de fond de veau lié

1 kg de gnocchis de pommes de terre

La progression

Nettoyer les joues de porc. Éplucher et ciseler les échalotes et les carottes. Blanchir les lardons, les rafraîchir et les réserver.

Dans un sautoir, chauffer l’huile et 20 g de beurre. Rissoler les joues, ajouter les carottes et les échalotes. Suer. Mouiller au biscantin. Porter à ébullition. Ajouter  le fond de veau et les lardons blanchis. Couvrir et cuire à feu doux 2 heures en ajouter de l’eau si nécessaire en cours de cuisson.

Plonger les gnocchis dans une grande casserole d’eau bouillante salée. Cuire  jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface. Égoutter , lier au beurre.

Dans une cotte, dresser les gnocchis, ajouter les joues de porc, napper de sauce.

Si envoi en différé, refroidir les joues et les gnocchis. Dresser en cocotte.

Au moment, chauffer les cocottes à couvert au four à 130°C pendant 30 minutes.

Publicités

Gorge de porc basse « température » panée et ratatouille au poivre vert

Les ingrédients

  • Gorge de cochon
  • 1 gorge de porc
  • sel et poivre
  • 1 morceau de pain précuit congelé

Ratatouille

  • 1 oignon de taille moyenne
  • 1 poivron rouge
  • 1 courgette
  • 1 aubergine
  • 1 cuillèrée de poivre vert
  • 1 dl d’huile d’olive

Autres

  • 4 cuillèrées de fond de porc réduit
  • ficoïde glaciale
  • sel

 

La recette

Gorge de porc

Emballer la gorge sous-vide aprés l’avoir salée et poivrée. Cuire au bain marie ou au four vapeur à 70°C pendant 17 heures.

Refroidir rapidement au terme de la cuisson.

Ratatouille

Nettoyer et détailler les légumes en petites dés.

Faire revenir l’oignon avec un peu d’huile. Une fois bien revenu, ajouter le poivron rouge, laisser cuire, ajouter la courgette et l’aubergine, laisser cuire pendant 5 minutes supplémentaires, puis assaisonner au poivre vert.

Finition

Détailler la gorge en rectangles de 5X3 cm.

Couper le pain en très fines tranches à l’aide d’une trancheuse à jambon.

Envelopper les rectangles de gorge de porc avec les tranches de pain, puis les colorer sur le grill avec un peu d’huile. Les retourner en veillant à ce que les quatre faces soient bien dorées et croustillantes.

Dressage

Disposer deux pièces de gorge sur une assiette et accompagner de ratatouille et de quelques feuilles de focoïde glacial. Déposer une cuillerée de fond de porc réduit en traçant un filet circulaire autour de la gorge.

Terminer avec quelques grains de sel.

 

Diots de Savoie braisées à l’Apremont, fèves au lard

Les ingrédients (pour 4 personnes)

4 diots soit 360 g

1 dl de vin d’Apremont

25 g d’échalotes

35 g de beurre

50 g de jus de veau lié

400 g de fèves blanchies

40 g de lardons

4 tranches fines de poitrine fumée soit 30 g

La progression

Dans un sautoir, mettre 10 g de beurre. Y déposer les diots et les colorer sur toutes les faces à feu moyen. Jeter la graisse de cuisson et ajouter les échalotes ciselées, suer quelques instants et déglacer avec l’Apremont. Couvrir et cuire au four à 160°C pendant 30 minutes.

Décanter, ajouter le jus de veau lié et rectifier l’assaisonnement. Monter avec 5 g de beurre. Réserver.

Dans une poêle sèche, faire revenir les lardons. Ajouter les fèves blanchies.   Sauter 3 minutes, lier avec 20 g de beurre.

Dressage : Déposer les fèves dans les cocottes, ajouter les diots puis napper de sauce. fermer la cocotte et servir.

Bon appétit

Amitiés Gourmandes

Côte de porc Saint Vincent

 

Les ingrédients

  • 4 côtes de porc « filet »
  • 200 gr de champignons de Paris
  • 40 g d’échalotes
  • 20 g de beurre
  • 1 cuillère à soupe de persil haché
  • 50 g de fromage de Comté râpé
  • 5 cl de crème
  • 1 jaune d’oeuf

La recette

Vous achetez des côtes de porc « filet ». Pour cette recette, elles sont moins grasses et plus faciles à travailler. Vous préparez une duxelles de champignons, pour cela, vous hachez finement une échalote, vous la faites suer au beurre sans coloration, puis vous ajoutez des champignons de Paris finement hachés et vous cuisez à feu doux jusqu’à évaporation de l’eau de végétation. En fin de cuisson, vous ajoutez une peu de persil haché et vous laissez refroidir.

Dans une poêle, vous colorez les côtes de porc de chaque côté juste une minute. Elles doivent rester crues à cœur. Vous posez les côtes sur une planche et avec un couteau vous pratiquez une ouverture sur le côté comme pour les ouvrir en porte feuille.

La duxelles refroidie, vous y ajoutez du fromage de Comté râpé, et une bonne cuillère de crème fraîche. Vous glissez une bonne cuillère de ce mélange dans l’ouverture que vous avez pratiqué dans les côtes de porc pour les farcir. Vous déposez ces côtes de porc sur un plat à gratin. Vous ajoutez un jaune d’œuf dans le reste de la duxelles, à nouveau un peu de crème fraîche et vous nappez les côtes de ce mélange. Puis vous finissez de cuire et gratinez au four pendant une quinzaine de minutes.

Je vais servir ces côtes de porc Saint Vincent avec des flageolets juste avec un peu de beurre. Encore un petit plat dont vous me direz des nouvelles…

Bon appétit

Amitiés Gourmandes

 

Filet mignon de porc aux morilles

mignon de porc morilleLes ingrédients (pour 4 personnes)

  • 600 g de filet mignon de porc
  • 200 g de morilles surgelées
  • 8 blinis de pommes de terre
  • 30 g de beurre
  • 20 cl de crème
  • 20 cl de fond de veau
  • 1 cl de cognac

  La progression de la recette

Jeter les morilles surgelées dans de l’eau bouillante et cuire 3 minutes. Egoutter et réserver.

Nettoyer le filet mignon de porc et le couper en tranches de 1 cm à 1.5 cm d’épaisseur.Dans une poêle, mettre le beurre et cuire les tranches de filet mignon de porc pendant 1 minute sur chaque face, assaisonner. Ajouter les morilles. Flamber au Cognac. Dresser les tranches de filet mignon dans les assiettes de service. Ajouter le fond de veau dans la poêle puis la crème, réduire à nappe. Rectifier l’assaisonnement et napper les tranches de filet mignon. Accompagner de 2 blinis de pomme de terre ou de pâtes fraiches.

Bon appétit

Amitié Gourmande

Mignon de porc au cidre

mignon1

Les ingrédients (4 personnes)

2 filets mignons de porc (600 à 800g)
2 pommes
2dl de sirop (50g de sucre et 150g d’eau)
300g de fèves
20 cl de cidre
20 cl de fond de veau
4 feuilles de brick
50 de concassé de tomate
50 g de beurre

La recette
Tailler finement 4 rondelles de pomme, les tremper 30 secondes dans un sirop bouillant, bien les égoutter et les faire sécher au four entre 2 feuilles de silpat.
Eplucher le reste de ces pommes, retirer le centre et couper en tranches épaisses de 1 cm. Colorer à la poêle avec 10 g de beurre et les garder croquantes.
Chiffonner Les 4 feuilles de de brick et les sécher et les colorer au four.
Parer les filets mignons de porc. Mettre 10 g de beurre dans une plaque à rôtir, y faire colorer les filets mignons de porc entier, assaisonner et finir la cuisson une douzaine de minutes au four.
Blanchir les fèves à l’eau bouillante. Les étuver avec 10g de beurre.
Quand les filets mignons sont cuits, les débarrasser et les maintenir au chaud. Faire pincer les suc dans le fond de la plaque, déglacer avec le cidre, réduire, chinoiser et mouiller au fond de veau.  Réduire à nouveau et monter au beurre.

Le montage
Couper les mignons de porc en tronçons de 2cm/2,5cm. Et monter au centre de l’assiette comme suit :
Une rondelle de pomme
Un tronçon de filet mignon de porc
Une rondelle de pomme
Un tronçon de filet mignon de porc
Le « chiffonné » de feuille de brick
Une « chips » de pomme
Une cuillère à café de concassé de tomate
Entourer de fèves étuvées au beurre et d’un cordon de sauce.
Terminer avec un brin de cerfeuil

Bon appétit
Amitiés gourmandes

mignon2

Poitrine de Porc « basse température »

poitrine de porc basse température1Depuis maintenant plusieurs mois, je me suis outillé d’un thermoplongeur et je réalise souvent des recettes en immersion à basse température. Aujourd’hui j’ai testé une poitrine de porc demi-sel .

J’ai conditionné sous vide la poitrine de porc avec une feuille de laurier et une branche de thym. J’ai immergé le sac dans une eau à 80°C pendant 10 heures.

Au terme de la cuisson, j’ai refroidi le sachet dans un grand bac rempli d’eau et de glaçons (ben oui, je n’ai pas -encore- de cellule de refroidissement rapide. Puis je l’ai mise au réfrigérateur pendant 24 heures. Bien froide je l’ai coupée en tranches de 3 cm d’épaisseur.

Froide : simplement servie avec une salade verte, une confiture d’oignons et quelques cornichons.

Chaude : déposée sur une plaque à snacker 2 minutes sur chaque face. Je l’ai accompagnée de quelques blancs de poireau étuvés au beurre…

Verdict : très savoureux et sublimement moelleux,  le thym et le laurier ont apportés une note aromatique subtile et j’y ajouterai certainement un peu de miel la prochaine fois, ou quelques épices.

Mais me direz vous, les charcutiers utilisent ce type de cuisson depuis de nombreuses année… Certes, mais là, je l’ai réalisée chez moi avec l’assaisonnement de mon choix et surtout je l’ai cuite 10 heures ! D’où ce moelleux incomparable.

Bon appétit

Amitiés Gourmandes

poitrine de porc basse température2