Risotto aux crevettes

risotto6J’ai classé cette recette dans les coquillages et crustacés  mais si on diminue les proportions, on peut en faire aisément une entrée.

Les ingrédients ( pour 2 personnes)
12 crevettes type Gambas. Moi je vous conseille les  grosses crevettes de Madagascar vendues sous la marque Nossi-Bé.
2 cuillères à soupe de pesto  (huile d’olive, basilic, pignons de pin, parmesan, ail)
Risotto
100 g de riz spécial risotto
20 g oignon
5 cl de vin blanc sec
40 cl de fumet de poisson
10 g de beurre
Sel et poivre du moulin
10 g de parmesan

risotto2La recette

Préparez le fumet de poisson et  et maintenez-le au chaud.
Émincez l’oignon.

Dans une sauteuse, faites fondre la moitié du beurre (5g) puis faites-y revenir l’oignon ciselé sur feu moyen, durant 2 minutes.
Ajoutez le riz puis remuez sans cesse, jusqu’à ce qu’il devienne transparent.
risotto3Ajoutez le vin blanc, remuez puis laissez réduire sur feu doux.
Lorsque tout le vin est absorbé versez une petite louche de fumet  sur le riz puis remuez doucement avec une cuillère en bois.
Lorsque le riz a absorbé tout le fumet, ajoutez une seconde louche puis remuez.
Continuez à ajouter les louches de fumet, une par une, dès que le riz a absorbé la louche précédente.
La cuisson prend environ 20 minutes.

risotto4Goûtez, c’est prêt lorsque le riz n’est presque plus croquant.
Ajoutez le reste du beurre (5 g) et le parmesan, salez et poivrez, puis remuez délicatement.
Réserver au chaud.

Décortiquer les crevettes et faire sauter les queues à la poêle avec une pointe d’huile d’olive. assaisonner et ajouter une persillade en fin de cuisson.

Dresser le risotto en forme de quenelles à l’aide de deux cuillères à soupe dans une assiette Ajouter les crevettes et un trait de pesto.

Bon appétit
Amitiés Gourmandes

risotto1

Publicités

Calamars poêlés, pommes de terre de Noirmoutier et chorizo

Les ingrédients

  • 2 kg d’encornet
  • 2 kg de bonottes de Noirmoutier
  • 200 g d’ail
  • ½ botte de coriandre
  • ½ botte de persil plat
  • ½ botte de ciboulette
  • 200 g de tomates confites
  • 1 baguette
  • Fleur de sel

Pour la tapenade

  • 100 g d’olives noires
  • 2 filets d’anchois
  • 10 g de câpres au vinaigre
  • ½ gousse d’ail
  • 30 g d’huile d’olive

 

La recette

Nettoyer les encornets et les tailler en anneaux.

Eplucher les pommes de terre, les couper en deux ou trois suivant la taille

Cuire les pommes de terre à l’anglaise avec un peu de safran (ou rizdor).

Réaliser la tapenade : Mixer tous les ingrédient de la tapenade, réserver au frais.

Hacher l’ail, la coriandre, le persil et la ciboulette et les mélanger dans l’huile d’olives.

Snacker les encornets.

Dans un sautoir faire revenir la moitié du chorizo en julienne.

Ajouter les encornets, les pommes de terre, le mélange d’herbe huiles d’olives, le restant de chorizo et les tomates séchées.

Dresser en dôme en assiette creuse.

Réaliser une baguettine de tapenade d’olives noires. Poser la baguettine en travers de l’assiette

 

Bon appétit

Amitiés Gourmandes

Tartine pomme et Neufchâtel, caramel de pommes dieppois

tartine neufchatelUne tartine gourmande pour le soir avec une salade verte

Les ingrédients 

  • 1 Neufchâtel
  • 80 g de Caramel de Pommes au beurre salé
  • 250 g de mâche
  • 1 noisette de porc fumé
  • 3 pommes
  • Huile
  • Vinaigre de cidre
  • Sel et poivre
  • 6 tranches de pain de campagne

La  recette

1 – Éplucher et épépiner les pommes. Les tailler en lamelles..

2 – Les déposer sur les tartines légèrement toastées.

3 – Couper le Neufchâtel en tranches et les déposer sur les pommes.

4 – Recouvrir le Neufchâtel d’une cuillère à café de caramel de pomme.

5 -Mettre les tartines au four à 200°C pendant 3 à 4 minutes.

6 – Sortir du four et décorer le dessus de copeaux de noisette de porc fumé.

7 – Accompagner de mâche assaisonnée de vinaigre de cidre et huile de colza.

Bon appétit !

Amitiés gourmandes

tartine neufchatel3

Pot au feu de canard aux herbes

Les ingrédients (pour 10 personnes)

  • 10 cuisses de canard
  • 200 g d’oignon
  • 300 g de poireaux
  • 300 g de carotte
  • 300 g de cèleri rave
  • 300 g de rutabaga
  • 2 clous de girofle
  • 1 botte d’oignons nouveaux
  • 300 g de navets
  • 1.5 litre de fond de volaille

La mayonnaise               

  • 100 g de moutarde
  • 4 œufs
  • 8 dl d’huile de colza
  • 1 botte d’estragon
  • 1 botte de ciboulette
  • 1 botte de coriandre
  • 1 botte de persil

La recette

Saupoudrer les cuisses de canard de gros sel et mettre au frais 12 h.

Rincer les cuisses. Conditionner sous vide en sac cuisson laminé en laissant une pression résiduelle de 20mb + 30 secondes. Cuire les cuisses de canard en bain marie thermostaté à 83°C pendant 10 h.

Refroidir d’abord 20 minutes à température ambiante, puis 20 minutes en eau froide et enfin 20 minutes dans une eau glacée. Réserver au frais jusqu’à utilisation.

Éplucher tous les légumes, tailler les carottes, les navets, les poireaux en sifflet. Les rutabagas et le céleri rave en cube. Conditionner tous les légumes sous vide avec le fond de volaille en sac cuisson laminé en laissant une pression résiduelle de 20 mb.  Cuire au four vapeur ou au bain marie thermostaté à 90°C pendant 2 heures. Refroidir en eau glacée.

Monter une mayonnaise bien moutardée.

Ciseler toutes les herbes et les incorporer dans la mayonnaise.

Réchauffer la viande et les légumes au four vapeur ou au bain marie à 80°C pendant 45 minutes.

Égoutter les cuisses de canard et les légumes en gardant le liquide de cuisson.

Lier les jus de cuisson avec la mayonnaise aux herbes.

Dresser en assiette creuse.

Bon appétit

Amitiés Gourmandes

Bœuf aux carottes à la normande

Une petite recette d’hiver à l’arrivée du froid. Une viande de bœuf longuement cuisinée, presque confite dans du cidre avec des carottes.  Ça vous dit ?

Les ingrédients (pour 4 personnes)boeuf carotte

  • 1 kg de viande à mijoter
  • 250  g d’oignons
  • 1 kg de carottes
  • 1 bouteille de cidre brut
  • Thym et laurier
  • Sel et poivre
  • 2 cuillères d’huile
  • 1 cuillère de farine

La recette

1 – Éplucher et émincer finement les oignons.

2 – Dans un faitout à fond épais, mettre l’huile à chauffer et faire rissoler les morceaux de bœuf. Ajouter les oignons émincés et bien faire revenir. Ajouter la cuillère de farine. Mélanger.

3 – Éplucher les carottes et les couper en rondelles. Les ajouter à la viande et aux oignons.

4 – Mouiller avec la bouteille de cidre, saler et poivrer. Porter à ébullition pendant 5 minutes et compléter avec 1 litre d’eau. Ajouter le thym et le laurier.

5 – Cuire à feu doux à couvert pendant 3 heures. Ajouter éventuellement un peu d’eau en cours de cuisson.

6 – Servir bien chaud dans un grand plat creux

Bon appétit

Amitiés gourmandes

boeuf carotte2

Pot au feu

pot au feu01C’est un plat souvent considéré comme rustique, et comme il contient de la viande ce n’est pas comme on pourrait le croire un plat économique

LA recette de pot au feu n’existe pas ou plutôt  il en existe de très nombreuses variantes. Moi-même il m’arrive, selon ce que je trouve chez mon boucher ou mon marchand de légumes de changer quelque peu la recette.

Aujourd’hui, le plat de côte était à 1.5 € le kg chez mon boucher alors même si ce n’est pas mon morceau favori pour le pot au feu… Je n’ai pas hésité !

Les ingrédients (Pour environ 6 personnes)

pot au feu02Viande : il s’agit de bœuf à bouillir. On peut utiliser plusieurs types de viande, par exemple macreuse (maigre), flanchet ou plat de cote (plus gras), gîte ou jumeau (gélatineux), joue de bœuf, queue de bœuf. Et aujourd’hui, j’ai mis du plat de côte. L’idéal et de mettre 2 kg d’une combinaison de plusieurs morceaux.

3 ou 4 os à moelles
500 g de poireaux
500 g de carottes
1 branches de céleri
1 oignon piqué de clous de girofle
4 ou 5 pommes de terre (une par personnes)
Un morceau de chou (en général je n’en met pas mais là j’avais envie !)

 La technique

Mettre la viande dans l’eau.

nota : il y a deux méthodes. On peut mettre la viande dans l’eau froide ce qui privilégiera le goût du bouillon au détriment de la viande qui sera un peu moins goûteuse. La deuxième possibilité est de faire préalablement bouillir l’eau et de mettre la viande dans l’eau bouillante. Dans ce cas, la viande gardera plus de goût. Un bon compromis consiste à mettre une partie des viandes dans l’eau froide (les moins « nobles », les plus grasses et gélatineuses, qui donneront du goût au bouillon) et une autre partie dans l’eau bouillante.

pot au feu03Hervé This, expérience à l’appui,  indique cependant que, eau froide ou chaude, ça n’a aucun impact, sur la viande comme sur le bouillon.

Après les avoir épluchées et nettoyées, plonger les carottes et l’oignon dans la casserole avec la viande. Ajouter les poireaux et le céleri lors à mi-cuisson.

Ajouter les os à moelle 15 minutes avant la fin ou les cuire à part, dans une casserole d’eau bouillante légèrement salée, pendant 20mn, éteindre et laisser dans la casserole ; cette méthode permettant de ne pas ajouter au pot au feu le gras des os à moelle.

Une fois l’ébullition obtenue, baisser le feu et laisser cuire à l’eau frémissante. La cuisson dure environ 3 heures.

On peut utiliser un autocuiseur, la cuisson est alors d’une heure. Dans ce cas mettre les os à moelle 5 minutes avant la fin en ayant pris soin de relâcher la pression avant d’ouvrir le couvercle.

Les pommes de terre sont cuites à l’eau séparément.

Pour le service

Servir d’abord le bouillon. En même temps proposer les os à moelle et du sel que les convives peuvent manger en tartine. C’est excellent ! Mais bon, côté cholestérol !!!

Puis servir la viande et les légumes en l’accompagnant de moutarde, de cornichons et de gros sel. On peut également préparer une vinaigrette pour accompagner les poireaux.

Les restes de viande peuvent être utilisés pour la confection d’un hachis Parmentier.

Bon appétit

Amitiés Gourmandes

pot au feu04

Flamiche aux poireaux

flamicheMes origines ch’ti refont quelques fois surface… et ce soir… une flamiche ! je ne sais pas pourquoi mais  cà m’est revenu quand j’ai ouvert le frigo et que j’ai vu 3 poireaux dans le bac à légumes.

Les ingrédients

Un rouleau de pâte feuilletée
3 poireaux
4 œufs
25 cl de crème
25 cl de lait
50 g de beurre
1 cuillère à soupe de farine
50 g de gruyère râpé.

La recette
Découper les poireaux en petits tronçons de 4 cm de long. Les mettre dans une casserole, couvrir d’eau, ajouter les 50 g de beurre et une pincée de sel. Cuire à couvert jusqu’à évaporation de l’eau.
Pendant ce temps, préparer l’appareil à quiche : Dans un saladier, mettre les 3 œufs, la crème, le lait, sel, poivre, une petite pointe de muscade et la cuillère de farine. Bien mélanger le tout (moi, j’utilise un mixer à potage).
Dans un moule à tarte, étaler la pâte, piquer légèrement le fond à l’aide d’une fourchette, disposer les morceaux de poireaux, verser l’appareil à quiche, saupoudrer du gruyère râpé. Cuire au four à 180°C pendant 30 à 35 minutes.
Moi je l’accompagne  d’une petite salade de mâche assaisonnée d’un trait de vinaigre de vin et d’huile de noix.
Bon appétit !
Amitiés Gourmandes

poireaux