Archives pour la catégorie Bibliothèque

Cuisine des Ardennes – Le livre

Mes origines me rattrapent parfois. Né il y a si longtemps au bord de la Meuse, près de Charleville-Mézières, il m’arrive de cuisiner des recettes de mon enfance. Pour cela, je compulse avec ferveur ce livre acheté lui aussi il y a bien longtemps : Cuisine des Ardennes aux éditions Denoël.

Plus de 200 pages de recettes, beaucoup bien sûr testées et très très appréciées !!

La salade de pissenlit y figure en bonne place, évidemment mais pas seulement !

Le sanglier sauce poivrade est un incontournable !!!

Et pour terminer, une rabote, ou comme on appelle aussi en Normandie, un bourdin…

Délicieux !

Des recettes de caractère comme le sont les ardennais ! Savoureuses et riches !

Alors si comme moi, les recettes des Ardennes vous font vibrer, consultez ce livre, vous ne serez pas déçus !

Enfin, à vous de voir

Amitiés Gourmandes

Publicités

Cuisiner avec le sirop d’érable du Québec – Le livre

Une adorable amie, ma meilleure amie, m’a offert au retour d’un voyage au Quebec ce livre rempli de recettes toutes des plus gourmandes !

Dédicacée par l’auteur, je suis fier de vous de présenter aujourd’hui.

J’ai testé plusieurs recettes vraiment savoureuses, j’adore le goût boisé et légèrement caramélisé du sirop d’érable

J’ai testé les légumes racines braisés à l’érable. Un seul mot : délicieux.

Mais aussi le carré feuilleté aux oignons caramélisés

et en dessert, j’ai savouré une crème brûlée à la lavande : Délicieux

Plus de 90 recettes plus savoureuses les unes que les autres !

Alors si vous voulez vous faire plaisir, procurez vous ce livre, vous ne serez pas déçu.

Encore mille mercis mon amie ….

Amitiés Gourmandes

Le croquembouche de René Paloc

Il y a quelques temps, un collègue de travail, passionné par les livres, m’a offert un livre de cuisine original, Le croquembouche de René Paloc.
Ici pas de recettes précises, mais des recettes alliant poésie et une petite touche d’érotisme coquin.

Vous pouvez ici découvrir la recette de la marinade cuite toute en poésie et le dessin humoristique qui l’accompagne… Çà donne envie d’en préparer une….non ?
Merci Patrice pour ce super cadeau, tu ne pouvais pas mieux tomber !

Amitiés gourmandes.

La preuve par l’oeuf, le livre de Marc Foucher

15589857_10211399637932540_3719563024139173030_n

C’est avec un infini bonheur que j’ai reçu des mains de Marc un exemplaire dédicacé de son livre qui vient de sortir en librairie. Un livre sur lequel je viens de passer deux heures avec émerveillement.
Merci de Ton amitié HuongMarc Foucher !

Vous aussi découvrez l’œuf, à travers des histoires, des techniques et plus de 80 recettes !

***************

Enfin la période d’incubation est terminée et l’ouvrage de Marc Foucher va enfin voir le jour.

Comme il l’avait  annoncé sur son site,  la naissance du livre « La preuve par l’œuf » a sonné. N’hésitez pas à consulter : www.marc-foucher.net

En effet désormais vous trouverez en librairie cet ouvrage qui n’a d’autre prétention que de faire partager sa passion pour la cuisine et pour l’œuf en particulier.

C’est un travail qu’il a réalisé avec la complicité de son épouse qui a fortement contribué à sa réalisation.

Un des objectifs, en dehors de partager son expérience et ses recherches c’est aussi de solliciter votre intérêt à l’égard de ce produit merveilleux qui est très présent dans l’alimentation humaine, depuis probablement que l’homme pour se nourrir devait pratiquer la cueillette et la chasse. On trouve l’œuf dans toutes les cultures au fil des civilisations.

Je vous invite à découvrir « La Preuve Par L’œuf » dont les dédicaces ont été réalisées, avec amitié, par Joël Robuchon, Guillaume Gomez, Michel Roth et Yvon Garnier et Marc les remercie chaleureusement.

Amitiés Gourmandes

Christian

la-preuve-par-loeuf

 

La cuisine sous-vide – Georges Pralus

PralusUn livre qui a marqué mon parcours professionnel.

En 1986, j’ai assisté à une formation sur le « sous-vide » à Briennon, chez Georges Pralus.

Cette formation a changé ma vie professionnelle et il ne se passe pas un mois sans que je me réfère à ce livre et à mes notes prises lors de ce stage.

Cette formation a vieilli, mais à mes yeux, Georges Pralus est le précurseur des techniques de cuisson sous vide actuelles et la base est là !

En conjuguant ce livre aux notes prises lors de la formation, j’obtiens des résultats … Gastronomiques.

Georges Pralus est décédé le 14 mai 2014. Son nom restera associé à la cuisine sous vide assurément !

RIP et merci Monsieur Pralus !

 

Amitiés Gourmandes

Pralus

La cuisinière provençale

la cuisinière provençale

C’est par un passionné de la Provence et bien sûr grand amateur de bonne cuisine que j’ai fait la  connaissance de ce livre.

Jean-Baptiste Reboul, l’auteur, est né le 12 avril 1862 à La Roquebrussane (Var) et mort à Marseille en 1926.

La cuisine fait partie de la culture et Reboul, en vulgarisant les recettes provençales, s’est acquis un renom. Il était né dans le Var et était allé apprendre son métier dans les hôtels de Montreux sur la rive du lac Léman avant de venir à Marseille vers 1884. Il semble avoir, durant quelques années, partagé son temps entre la Suisse et la Provence au gré des saisons touristiques, avant de se fixer définitivement dans notre ville. Il fut chef de cuisine à l’hôtel de Castille et du Luxembourg, puis on le trouve, à partir de 1900, cuisinier attitré d’une grande maison bourgeoise, chez Mme Prat-Noilly ; il semble être resté au service de cette famille jusqu’à la fin de sa carrière.

Il avait rassemblé ces recettes dans un manuel, La Cuisinière provençale, dont la première édition, parue en 1897, connut immédiatement un grand succès. Un exemplaire de la 6ème édition, sortie vers 1910, fut adressé à Mistral. Celui-ci déposa le volume au Museon Arlaten et adressa à l’auteur une lettre élogieuse lui demandant d’ajouter le nom provençal de chaque préparation, ce qui fut fait par la suite.

Aujourd’hui, La Cuisinière provençale a fait l’objet de 28 éditions totalisant plus 250 000 exemplaires et sa vente ne se ralentit pas assurant la fortune de son éditeur marseillais Tacussel. Un siècle après sa parution, l’ouvrage est régulièrement réimprimé et à l’heure du « fast-food » et du four à micro-ondes, les maîtresses de maisons marseillaises estiment nécessaire de posséder cette somme de la gastronomie régionale.

Ce livre est disponible aux éditions Tacussel, 191, Boulevard Baille à Marseille.

Maintenant voyons ce livre….

Je ne suis pas un fan de la cuisine provençale, puisque plutôt d’origine ch’ti mais là je suis tombé sous le charme.

J’ai acheté la version brochée, plus « traditionnelle’, même si c’est une réédition, cela lui correspond mieux.

Plus de 1120 recettes et 365 menus (enfin d’après l’auteur, moi je n’en ai compté que 180 ! ce qui est déjà énorme !). Pas de photos comme dans les nouveaux ouvrages tous plus visuels les uns que les autres, non, là on fait travailler son imagination, chaque recette est suffisamment décrite pour bien la comprendre et la réaliser sans problème. On y trouve bien sur bon nombre de recettes provençales mais la plupart des recettes de la cuisine classique y ont aussi trouvé leur place.

Les recettes provençales, avec la traduction du nom de la recette en provençal, s’il vous plait, sont un vrai régal.

Des recettes très bord de mer comme le célèbre « Aïoli garni » mais aussi des recettes plus « intérieur des terres  » comme les côtelettes d’agneau à la provençale, colimaçons à l’Arlésienne ou encore le Panisson ou la tapenade…

Vous y trouverez aussi des conseils d’achat pour le bœuf, le mouton, le veau, la volaille et le poisson.

J’y ai découvert un lexique des principaux poissons et crustacés de la côte méditerranéenne avec leur traduction en provençal et l’apprêt qui leur est le mieux adapté.

Et enfin, pour terminer le calendrier de la cuisinière, qui vous aidera à faire vos achats des produits de saison. Calendrier que je trouve un peu succinct mais bien suffisant pour la cuisine de tous les jours.

Je pense essayer bientôt quelques recettes que vous trouverez au fil des pages de ce blog …

 

Amitiés gourmandes

la cuisinière provençale2

Technologie culinaire par Eugen Pauli

eugen pauliTrès académique, je dirais même austère mais extraordinaire !
Eugen Pauli est un Suisse. Son père Ersnt Pauli qui fut longtemps directeur de l’école hôtelière de Lucerne rédigea un manuel destiné aux futurs professionnels. A sa mort, Eugen reprit la succession intellectuelle de son père . Ce livre  contient plus de 500 dessins en noir et blanc et 32 pages en couleurs. Il est la traduction de la septième édition de  « Lerhbuch der Küche ».

eugen pauli1C’est un livre de technologie tout simplement. Pas d’excès dans les dessins et les photos. Mais une mine d’informations qui me suit depuis …. 1976 !
eugen pauli2Certes la technologie a beaucoup évolué depuis… mais on y retrouve les fondements de la cuisine comme ici, avec les différentes tailles de légumes …
eugen pauli3 Ou bien là encore avec les descriptifs de poissons extraordinairement complets

eugen pauli4On y trouve toutes les bases qu’un cuisinier pourra utiliser pour évoluer dans l’art de la gastronomie : des fonds de sauces aux épices, des types de cuisson à la fabrication du fromage.

Si vous voulez passer un bon moment et surtout découvrir les secrets des fourneaux, alors n’hésitez pas, fouinez, et dans une vielle librairie ou aux puces vous aurez peut être la chance de découvrir ce fleuron de la technologie culinaire.

Amitiés Gourmandes