Les Fermes d’Ici

les fermes d'ici

La meilleure recette ne pourra être réussie qu si on utilise de bons produits.

Depuis maintenant 9 ans, Les fermes d’ici, créées par Valentine, proposent plus de 500 produits de saison, bons, au goût authentique, sains, bio pour beaucoup, venant d’agriculteurs locaux, acteurs de l’économie locale.

Pour faire simple : de bons produits ultra frais !

Depuis 9 ans, bon nombre des recettes que je réalise sur mon blog sont élaborées avec les produits des fermes d’ici.

Alors je ne sais pas pour vous, mais moi, quand je veux me régaler, je commande mes produits sur les fermes d’ici.fr

Bon appétit

Amitiés Gourmandes

les fermes d'ici bandeau

Publicités

Escabèche de poissons et Saint-Jacques à la provençale

ritz1Ma nièce bretonne, Sandrine, une passionnée de cuisine (encore une) s’est offert un cours de cuisine au … Ritz !

Elle a eu la gentillesse de me faire parvenir quelques photos des recettes qu’elle a réalisées. Je me fais un plaisir évident de partager ces bons moments avec vous !

Merci Sandrine !

ritz3

Escabèche de poisson et Saint-Jacques à la provençale

Durée : 30′

  ritz2Les ingrédients (pour 4 personnes)

  •  4 Filets de Rouget
  • 320 gr de filets de Saint Pierre
  • 320 gr de Rascasse
  • 8 Supions                        :
  • 8 Noix de saint-Jacques
  • 1 pm d’Aneth
  • 1 pm de Basilic
  • 1 pm d’estragon
  • 1 pm d’huile d’olive
  • 1 pm de Baies roses
  • t pm de Graines de coriandre
  • t pm de vinaigre de xérès
  • t pm de Sel
  • t pm de Poivre
  • 1 Tomate

Pour la garniture      

  • 0.5 Poivron rouge
  • 0.5 Poivron vert
  • 2 Tomates                       .
  • 1 Carotte
  • 6 Petits oignons
  • 25 cl. d’Eau
  • 5 cl de vin Blanc
  • 5 cl de Vinaigre de vin blanc
  • 1  pm de sel
  • 1 pm de Poivre                             

ritz4Progression

Mélanger dans 2 dl d’huile d’olive ; l’aneth, le basilic et l’estragon que l’on aura préalablement haché, incorporer une cuillère à café de roses et de coriandre concassée ainsi que 8 cl de vinaigre de Xérès, saler et poivrer. Éplucher les poivrons et couper en petit dès réguliers, blanchir, rafraîchir et égoutter, monder les tomates et les couper en dés.

LA NAGE : Éplucher la carotte et la canneler puis la couper en rondelle de 1 mm d’épaisseur, éplucher les petits oignons et couper des rouelles, cuire la nage avec l’eau, le vin blanc et le vinaigre de vin blanc, assaisonner et garder la cuisson des légumes croquants, Refroidir.

LA FINITION: Saler les poissons, les noix de Saint-Jacques et les supions, les poêler avec un peu d’huile d’olive avec peu de coloration, les mariner avec l’huile d’olive aromatisée, ajouter 1 litre de nage ainsi que les légumes, laisser mariner le plus longtemps possible 5 à 6 heures avec les dés de poivrons.

Dressage :

Disposer harmonieusement les poissons et les Saint-Jacques dans chaque assiette, parsemer la nage, les dés de poivrons, décorer avec les dès de tomates et une feuille de basilic sur le supion. Servir froid.

ritz5

La salade folle au foie gras et aux pignons de pin

salade folleAujourd’hui, je vais vous faire découvrir « la salade folle au foie gras et aux pignons de pin »
Les ingrédients
Une petite mesclun
Des bâtonnets de carottes (très fins)
Des haricots verts frais, juste cuits à la vapeur
Quelques tomates cerises coupés en quartiers
Un ou deux radis finement émincés
Du foie gras cuit (là la quantité n’est pas limitée mais il ne faut pas exagérer !)
Quelques brins de ciboulette
Des pignons de pin
et une bonne vinaigrette

La recette
Bon là c’est assez facile :  arroser sa salade mesclun de sa vinaigrette, puis la poser en tas sur son assiette, ajouter les haricots et les bâtonnets de carottes. Puis le fois gras en fines tranches et enfin les radis, les tomates , les pignons de pin et quelques brins de ciboulettes .

Bon appétit
Amitiés gourmandes

Salade d’émincé de tomme blanche à l’huile de noix

tommeUn petit tour au Chalet d’en Ô, Olivier vous fera goûter une fameuse salade très « savoyarde » et très personnelle aussi : La salade d’émincé de tomme blanche à l’huile de noix.
D’après Olivier, la tomme blanche est la première étape de fabrication du reblochon, le lait est juste caillé et moulé. Cela ressemble un petit peu à la mozzarella, en bien meilleur, plus souple et plus goûteux…

Les ingrédients
De la tomme blanche coupée en fines tranches
Un mélange de salade mesclun
Quelques radis
Huile de noix
Vinaigre de cidre
Quelques radis et branches de ciboulette

La technique
Rien de plus simple ! il suffit d’assaisonner la salade avec huile de noix et vinaigre de cidre, la dresser en dôme sur l’assiette de service, étaler harmonieusement les fines tranches de tomme, saupoudrer de cerneaux de noix hachés, fines rondelles de radis et ciboulette ciselée. C’est prêt !

Mais si vous voulez la déguster sans vous embêter, alors rendez-vous au chalet d’en Ô,  Olivier se fera un plaisir de vous la préparer.

Enfin, c’est vous qui voyez !

Amitiés Gourmandes

Le farcement

farcementLe farcement savoyard est une recette typiquement savoyarde à base de pommes de terre râpées, de poires et raisins séchés et de pruneaux ; l’ensemble est cuit longuement au bain-marie dans un moule ressemblant au kouglof

Ingrédients :

  • 1,4 kg de Pommes de terre
  • 20 tranches de lard fines
  • 1 Oignon
  • 2 poires
  • 20 Pruneaux dénoyautés
  • 100 g de Raisins secs
  • Sel, poivre

Préparation :

– Éplucher les pommes de terre et l’oignon.
– Râper les pommes de terre avec la râpe à gros trou. Les sécher dans un torchon ou du papier essuie-tout pour absorber l’amidon.
– Émincer l’oignon.
– Mettre les pommes de terre râpées et l’oignon émincé dans un saladier ou une jatte. Ajouter les poires épluchées, épépinées et coupées en petits morceaux, les pruneaux et les raisins.
– Mélanger le tout, saler et poivrer.
– Placer ensuite les tranches de lard tout autour du moule à farcement .

– Remplir avec le mélange précédent, en tassant un peu.

– Fermer le moule et faire cuire au four pendant 3 à 4 heures au bain marie.

– Démouler et servir.

Bon, c’est super bon, mais je l’avoue, ça prend un peu de temps. Alors si vous désirez en déguster un excellent dans un cadre et une ambiance unique, allez le déguster au chalet d’en Ô.

Olivier le sert en légume d’accompagnement mais il travaille sur un farcement individuel qui permettrait de conserver la jolie forme du moule dans l’assiette

Bon appétit

Amitiés Gourmandes

Blogger Recognition Award 

J’ai été nominée au Blogger Recognition Award par un blog que j’ai découvert il y a quelques mois : Paquerite.

C’est un blog de recettes de cuisine pas comme les autres. On y trouve des recettes magiques que Corinne concocte pour le plaisir des petits et des grands, un blog qui invite à la magie, à la féerie, qui nous fait rêver et parfois même retomber en enfance. Un blog très « travaillé » avec des photos originales. Un plaisir des yeux, et si on suit les recettes, des papilles.

C’est un blog un peu décalé, dans ce monde fou. Un blog qui vous émeut.

Allez vite y faire un tour !

Merci Corinne pour ces nombreuses invitations à des voyages « extraordinaires ».

À présent, c’est à mon tour de vous raconter comment mon blog est né et, si cela est possible, quels sont les conseils que je pourrais donner à un blogger en herbe. Je vous ferai ensuite une petite liste de mes 15 nominations pour le Blogger Recognition Award

 1/ Comment est né mon blog ?
Cuisine-passion est né il y a 13 ans. Une envie de partager ma passion de la cuisine avec tous ceux qui le voudraient. Je suis cuisinier, mais je suis aussi passionné et aussi formateur, donc cela me semblait logique de le faire. C’est avec les conseils d’un ami que je l’ai créé car j’étais novice sur le sujet. Mon premier hébergeur me permit de fortement y développer mon activité puisque je me suis régulièrement trouvé avec plus de 1000 visiteurs par jour, mais hélas en 1012 les conditions d’utilisation de cet hébergeur devinrent compliquées et particulièrement onéreuses, j’ai donc dû, à regret, changer d’hébergeur et perdant au passage, une partie de mes billets et surtout beaucoup de mes fidèles visiteurs. Je reconstruis donc avec toujours autant de passion ce blog en espérant qu’il plaira à nouveau au plus grand nombre.

 2 / Mes conseils à un blogger en herbe :
D’abord, avoir envie de partager, envie de s’ouvrir aux autres. Etre prêt aussi à supporter la critique évidemment. Ce que vous direz, ce que vous partagerez ne plaira pas à tout le monde et si critique il y a, ne pas en prendre ombrage, si vous devez répondre, faites-le avec bienveillance !

Ensuite bien choisir son hébergeur.

Bien choisir la forme de son blog, faire simple pour que le visiteur y trouve facilement ce qu’il cherche.

Soyez naturel mais soignez votre orthographe.

Ne laissez pas non plus votre blog envahir votre vie, votre blog est un moment de liberté, pas une obligation.

3 / Passons maintenant à mes 15 nominations au Blogger Recognition Award, pour mes blogs préférés sont :

https://laviehealthydegaelle.com/

https://paquerite.com/

https://www.lesfermesdici.fr/

http://www.chefcarlos.org/

https://huongmarcfoucher.blog4ever.com/

http://www.lechaletdeno.com/

https://www.marc-foucher.net/

http://waitingforthesun.caladan09.fr/

http://www.thuries.fr/

http://cuisson-expertise.fr/

http://www.chezjuliane.fr/

http://scally.typepad.com/

https://carnetderecettesduweb.wordpress.com/

http://www.assiettesgourmandes.fr/

https://gourmantissimes.com/

 

Et voilà !!

Amitiés Gourmandes !

La « home » de chez Multivac

Comme le savent certainement bon nombre des visiteurs de mon blog, je suis passionné par la cuisson sous vide. Je viens de découvrir la « home » de chez Multivac ici :

Ma première cloche à mettre sous vide date de 1986. Elle fonctionne encore mais, imposante et en triphasée, je l’ai revendu il y a quelques années, à regret, à une amie pour son activité de revente de produits de la ferme. C’était une Multivac, et c’est pour moi LA marque de référence pour le conditionnement sous vide. Depuis 7 ans, le CFEC, Centre de Formation et d’Expertise Culinaire) de Dieppe a développé un partenariat avec Multivac et j’ai le plaisir d’utiliser une cloche, la C200, le nec plus ultra des machines.

Je me suis résolu, pour la maison, a acheter une cloche plus modeste il y a 7 ans. Une machine italienne, de bonne qualité, mais loin des qualités d’une Multivac.

Alors pour ceux qui voudraient investir dans une bonne cloche, fiable et robuste, je ne peux que vous conseiller cette machine.

Pour conditionner en sachets sous vide, pour la conservation, ou la cuisson, pour dégazer des préparations, faire le vide dans des bocaux, mariner ou « compresser », c’est la machine idéale.

Enfin, c’est vous qui voyez.

Amitiés Gourmandes !