Les Fermes d’Ici

les fermes d'ici

La meilleure recette ne pourra être réussie qu si on utilise de bons produits.

Depuis maintenant 9 ans, Les fermes d’ici, créées par Valentine, proposent plus de 500 produits de saison, bons, au goût authentique, sains, bio pour beaucoup, venant d’agriculteurs locaux, acteurs de l’économie locale.

Pour faire simple : de bons produits ultra frais !

Depuis 9 ans, bon nombre des recettes que je réalise sur mon blog sont élaborées avec les produits des fermes d’ici.

Alors je ne sais pas pour vous, mais moi, quand je veux me régaler, je commande mes produits sur les fermes d’ici.fr

Bon appétit

Amitiés Gourmandes

les fermes d'ici bandeau

Publicités

Verrine crustacés

verrine

Encore une petite idée sympa pour l’apéritif.
Pour 10 verrines, il faut :

100 g de crevettes grises
1 cuillère de Cognac
1/2 feuille de gélatine
50 g de chair de crabe
1 pot d’œufs de lump noirs
1 cuillère de fromage blanc
10 cl de crème fleurette
1 cuillère de tarama
2 cuillères d’huile d’olive
Quelques feuilles de basilic

La recette
Décortiquer les crevettes, mettre les queues de crevettes décortiquées de côté.  Dans une petite casserole, faire revenir les carapaces et les  têtes de crevettes  avec une cuillère d’huile d’olive.  Flamber avec un peu de  Cognac, ajouter de la crème fleurette et porter à ébullition. Bouillir  une minute, passer au chinois, ajouter 1/2 feuille de gélatine ramollie dans de l’eau froide. et verser dans les verrine en les inclinant comme sur la photo.
Laisser refroidir, ajouter une fine couche d’œufs de lump.
Mélanger la chair de crabe avec les queues de crevettes (en en gardant 10 pour la déco), ajouter une cuillère d’huile d’olive, les feuilles de basilic finement ciselées, puis garnir les verrines.
Terminer par du tarama mélangé avec un peu de fromage blanc dressé à la poche. La petite queue de crevette en déco… et voilà.

Bon appétit
Amitiés gourmandes

 

EPSON DSC picture

Tarte Tatin

tatin

Si il y a un dessert qui fait l’unanimité quand je reçois du monde à la maison, c’est la tarte Tatin, enfin Ma recette car chaque cuisinier croit détenir La recette des célèbres Demoiselles Tatin.

La petite histoire.

Il était une fois, au tournant du siècle, deux demoiselles, Caroline et Stéphanie Tatin, qui tenaient à Lamotte-Beuvron, face à la gare, un hôtel fort achalandé. Les chasseurs notamment, gens difficiles et blasés appartenant à une élite gourmande, appréciaient la saveur et les inventions inépuisables de la cuisine des Demoiselles Tatin.
Un jour, retardée dit-on, par le bavardage (?) d’un client trop galant, Stéphanie (à moins que ce fut Caroline) surgit dans la cuisine en plein « coup de feu  » et s’affola de l’absence de dessert. Remarquant des pommes épluchées, elle garnit rapidement un moule de beurre et de sucre, y jeta les pommes et mit au four.
Reprenant plus tard ses esprits, elle comprit sa distraction : apparemment ce n’était ni une tarte ni des pommes cuites. Que faire ? Les pommes ont commencé à cuire, l’odeur de caramel se répand, le service avance : il est trop tard pour reculer. Elle prend un peu de pâte, l’abaisse, la dispose sur les pommes et renfourne.
Au moment de servir, consternation, hésitations ! Comment rendre présentable un tel mélange, par ailleurs fort appétissant ? C’est là qu’intervient le génie : elle prend un plat, en coiffe le moule et retourne le tout… histoire de voir… et on a vu : fumant, odorant, goûteux, le résultat est là… on le déguste, on le sert, on se récrie, on en redemande. Telle est la légende de l’origine de la Tarte Tatin.
On peut aussi penser, et c’est peut-être plus flatteur pour le talent des Demoiselles Tatin, qu’elles trouvèrent ce procédé pour utiliser les pommes tardives de leur verger transformant grâce au beurre et au sucre en un délicieux caramel le jus un peu acide qui eut imprégné la pâte plus ou moins épaisse d’une tarte ordinaire.
Toujours est-il que, distraction géniale ou art culinaire consommé, la TARTE DES DEMOISELLES TATIN emporta l’approbation des gourmets ; le premier d’entre eux, Curnonsky, l’ayant goûtée, lui donna, avec ses lettres de noblesse, son passeport gastronomique mondial.

Maintenant, passons à MA recette…

Les ingrédients

  • 1,2 kg de pommes (reine de reinette ou reinette du Mans)
  • 100 g de beurre
  • 100 g de sucre semoule
  • pâte brisée ou sablée

La recette
Éplucher les pommes, les couper en deux et éliminer pépins et péricarpes.
Dans un moule à manqué à bord haut, mettre le beurre et le sucre. Disposer les demi-pommes debout bien serrées. Mettre à feu très doux avec un couvercle et cuire le plus doucement possible jusqu’à ce que les pommes aient perdu toute leur eau. Elles doivent devenir un peu translucides, en fait elles sont presques confites. Retirer le couvercle et faire légèrement caraméliser en montant la puissance du feu. Étaler la pâte brisée ou sucrée dessus et cuire à four chaud (180°C) pendant 30 minutes.
A la sortie du four, laisser reposer pendant 30 minutes, puis mettre sur le feu, à feu vif pendant quelques secondes pour décoller l’ensemble et donner une belle brillance au caramel. Retourner sur un plat de service…. Et déguster avec une bonne crème fraîche ou une boule de glace vanille.
Bon appétit
Amitié gourmande

Soupe à l’oignon gratinée au neufchâtel

Les ingrédient (pour 6 personnes)

  • 4 gros oignons
  • 50 g de beurre
  • 1 cs d’huile
  • 1 cs de farine
  • 25 cl de vin blanc
  • 1 l d’eau
  • Sel, poivre
  • 6 tranches de pain
  • 1 neufchâtel

La recette

Peler et émincez les oignons, les faire revenir dans le mélange beurre, huile.

Saupoudrer le mélange de farine, mouiller d’eau chaude et de vin blanc et assaisonnez.

Couvrir et laisser bouillonner doucement pendant 20 min.

Découper le pain en petits carrés et y déposer une tranche de Neufchâtel

Versez la soupe dans des assiettes creuses ou des bols.

Déposer les croûtons sur la soupe et gratiner au four.

Bon appétit

Amitiés gourmandes

La sauce ketchup – Son histoire

Le ketchup, tel que nous le connaissons, assaisonné de sauce tomate, a été inventé par l’Américain Henry Heinz en 1876. Mais ses origines sont anciennes. Les Chinois ont vraisemblablement été les premiers à préparer une sauce nommée ketchup ou ke-tsiap, une saumure de poissons ou de crustacés marinés. Introduit en Europe à la fin du XVIIe siècle par les Anglais, qui l’avaient découvert en Malaisie, il fut rapporté au Etats-Unis par des navigateurs, originaires du Maine. Il ne restait plus à H. Heinz qu’à mélanger cette saumure avec de la sauce tomate pour créer le fameux tomato ketchup.

Bon appétit

Amitiés Gourmandes

La poire

poire2La poire est un fruit charnu à pépins, du poirier commun. Comme la banane et l’avocat, la poire ne mûrit pas de façon satisfaisante sur l’arbre. Sa chair y devient en effet sablonneuse ou granuleuse. À peine mûre, on la cueille donc pour la conserver en entrepôts réfrigérés à atmosphère contrôlée où elle termine de mûrir. Dans ces conditions, l’amidon se transforme en sucre et le fruit reste ferme avec une texture lisse, tendre et agréable.

Son histoire…

Le poirier est un arbre originaire de Chine dont les fruits, les poires, sont sélectionnés depuis la plus haute Antiquité.

La tradition rapporte que les souverains venant se faire sacrer à Reims, recevaient en cadeau une poire et une coupe de champagne. Louis XV, Louis XVI et même Marie Louise en furent gratifiés. Charles X en dégusta également lors de son sacre en 1825 tandis que le maire de Reims lui disait « Nous vous offrons ce que nous avons de meilleur : nos vins, nos poires et nos cœurs« .

La poire est produite dans le monde entier dans les zones au climat adapté. Les plus importants producteurs de poires sont la Chine, l’Italie, les États-Unis et la Russie.

poire 1Les différentes variétés de poires

Il existe plusieurs centaines de variétés de poires parfois regroupées sous des appellations génériques telles que Beurré (chair fondante), Bon-Chrétien ou poire bergamote. Initialement, ces noms regroupaient les variétés ayant des propriétés communes mais avec le temps, ces appellations ont un peu perdu de leur spécificité. On les classe désormais plutôt par période de maturation :

Les poires d’été comme la Bon-Chrétien Williams, la poire Guyot ou la Pérouille.

Les poires d’hiver comme la Beurré Bosc, la poire conférence, la Doyenné du comice, la Joséphine de Malines ou laa Passe-Crassane.

Ses utilisations

  • Les poires sont des fruits couramment consommés tels quels. Le dessert composé d’une poire au      sirop, d’une boule de glace à la vanille, de chantilly et de chocolat chaud est appelé « Poire Belle Hélène » .
  • Le jus de poires fermenté donne une boisson légèrement alcoolisée appelée poiré.
  • Les poires peuvent également être utilisées pour produire de l’eau-de-vie. La plus connue      d’entre elles s’obtient à base de la poire Williams. L’alcool produit est appelé communément Williamine ou familièrement poire. La bouteille de Williamine contient le plus souvent une poire en son centre. Pour ce faire, les producteurs introduisent les jeunes pousses de poires encore      accrochées au poirier dans des bouteilles qu’ils suspendent aux branches. En grandissant, la poire devient impossible à ressortir. L’espace restant est rempli de Williamine.

Moi, celle que je préfère c’est la conférence, et je l’utilise  surtout cuite, comme dans la tarte Bourdalou, le flan de poire ou la tatin aux poires…

Amitiés Gourmandes

poire 3

Tartine pomme et Neufchâtel, caramel de pommes dieppois

tartine neufchatelUne tartine gourmande pour le soir avec une salade verte

Les ingrédients 

  • 1 Neufchâtel
  • 80 g de Caramel de Pommes au beurre salé
  • 250 g de mâche
  • 1 noisette de porc fumé
  • 3 pommes
  • Huile
  • Vinaigre de cidre
  • Sel et poivre
  • 6 tranches de pain de campagne

La  recette

1 – Éplucher et épépiner les pommes. Les tailler en lamelles..

2 – Les déposer sur les tartines légèrement toastées.

3 – Couper le Neufchâtel en tranches et les déposer sur les pommes.

4 – Recouvrir le Neufchâtel d’une cuillère à café de caramel de pomme.

5 -Mettre les tartines au four à 200°C pendant 3 à 4 minutes.

6 – Sortir du four et décorer le dessus de copeaux de noisette de porc fumé.

7 – Accompagner de mâche assaisonnée de vinaigre de cidre et huile de colza.

Bon appétit !

Amitiés gourmandes

tartine neufchatel3