Tranche de lotte au basilic

lotte
Un petit tour au marché et j’ai trouvé une belle queue de lotte. Cette lotte sur l’étal, pêchée en mer du Nord a la peau bien noire, son péritoine, vous savez la peau à l’intérieur du ventre est noir et la chair est très blanche : C’est une Lophius piscatorius. Avec la lophius budegassa (elle, a la peau du péritoine blanc-crème) ce sont les deux seules a pouvoir s’appeler Baudroie. Vous me direz, et alors ?
Certes dans l’appellation, c’est uniquement pour se faire plaisir mais c’est surtout que c’est deux lottes ont une qualité de chair exceptionnelle. Rien à voir avec la lotte importée des USA ou pire encore de Chine, qui de lotte n’a que le nom et de texture celle du chewing gum !
Cette lotte m’a rappelé un des premiers plats de poissons que j’ai cuisiné dans les années 70/80 : La tranche de lotte au basilic.
Les ingrédients (pour 4 personnes)
  • 800 g de lotte fraiche
  • 60 g de beurre
  • Quelques feuilles de basilic
La recette
Pelez la lotte, taillez la en tranches de 2 centimètres d’épaisseur, farinez légèrement les tranches et cuisez à la poêle dans un beurre mousseux deux à trois minutes de chaque côté. Au terme de la cuisson saupoudrez de feuilles de basilic frais finement ciselées et d’une goutte de jus de citron. C’est on ne peut plus simple et c’est merveilleusement bon.
Bon appétit
Amitiés  gourmandes
Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. j’adore aussi la lotte

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.