Le kiwi – Son histoire

kiwi

Le kiwi doit son nom à la guerre froide. Ce fruit d’une plante grimpante s’appelait autrefois “Groseille de Chine”, pays dont il est originaire. Importé vers la Nouvelle-Zélande au début du siècle dernier (vers 1910), il y connut un vif succès et fut immédiatement cultivé. Mais lorsque dans les années 50, en pleine “guerre froide”, les cultivateurs néo-zélandais voulurent le vendre sur les marchés américains et européens, ils décidèrent de le changer de nom. Et le baptisèrent alors kiwi, du nom de l’animal fétiche de la Nouvelle-Zélande

Publicités

Les frites – Leur histoire

frites

1781 est une année historique, en effet si on ne sait pas exactement en quelle année la pomme de terre frite vit le jour, la première référence culinaire s’y rapportant eu lieu cette année-là ! Les circonstances de son apparition sont par contre connues.
A Namur (Belgique) une tradition réunissait la population près de la Meuse, dans laquelle on péchait des petits poissons, pour les faire ensuite frire dans l’huile bouillante. Une année la Meuse gela, empêchant de préparer la friture. Quelqu’un eu l’idée alors de découper des petits bout de pommes de terre dans la longueur, évoquant de loin la forme d’un petit poisson, la frite était née !
Auparavant la pomme de terre venue d’outre atlantique (avec pas mal d’autres fruits et légumes) avait conquis l’Allemagne, la hollande, et tout le nord de l’Europe, mais pas la France.

Le délice de volaille au fromage

poulet gratiné
Aujourd’hui, j’ai reçu un mail d’une amie qui a pris le temps de venir lire les recettes de ce blog.
Elle m’a dit que n’étant pas, elle, passionnée par la cuisine, elle trouvait mes recettes un peu longues et compliquées. J’en conviens et je fais ici amende honorable.
Alors pour lui faciliter la vie et qu’elle puisse épater ses amis et sa fille avec ses talents de cuisinière, je vais vous révéler, ici, une recette qui, il y a 35 ans a fait l’unanimité des clients de mon restaurant qui voulaient manger bon et pas cher.
Les ingrédients (pour 4 personnes)
  • 1 poulet rôti
  • 3 dl de crème épaisse
  • 100 g de fromage râpé
  • 1 gousse d’ail
  • 1 dl de vin blanc sec
  • noix de muscade (facultatif)
La recette
Pour encore vous faciliter la vie, je vous conseille d’acheter un poulet déjà rôti, vous ne salirez pas votre four, vous gagnerez du temps et puis, si vous le rôtissez vous même cela ne changera rien au résultat de la recette. Vous coupez le poulet en 4 et vous éliminez les os qui ne servent à rien (la colonne vertébrale, les os des hanches, l’os du bréchet) Puis vous déposez les morceaux de poulet dans un plat creux pouvant aller au four et à la flamme, comme de la fonte émaillée par exemple. Vous déposez sur chaque morceaux de poulet une bonne cuillère de crème fraîche (ça tombe bien, on en a plein en Normandie !) puis vous saupoudrez copieusement de gruyère râpé. Dans le fond du plat, vous versez un verre de vin blanc sec et vous ajouter une gousse d’ail écrasée. Vous pouvez éventuellement ajouter une pincée de noix de muscade râpée… mais c’est un luxe ! Et puis hop, au four à 220°C pendant 15 à 20 minutes, le temps d’obtenir un beau gratinage.
Vous posez ensuite le plat sur un feu vif ou une plaque électrique et vous faîtes réduire le mélange crème et vin blanc jusqu’à ce qu’il devienne nappant.
Vous dressez les morceaux de poulet sur les assiettes puis vous les entourez de cette sauce, surtout pas nappés car le gratin ramollirait et ce ne serait pas bon.
Moi j’accompagne ça d’un bon gratin dauphinois mais  avec des tagliatelles au beurre… C’est excellent avec la sauce.
Et Hop, le tour est joué. On ne peut pas faire plus simple et pour épater ses amis, il n’y a pas mieux !
Bon appétit
Amitiés Gourmandes

Cookies aux pépites de chocolat – Leur histoire

27cookies

En 1930, Ruth Graves Wakefield, une auberge dans le Massachusetts, s’est trouvée bien embêtée en tombant à court de chocolat à pâtisser pour faires ses cookies tout chocolat Butter Drop Do. Pour dépanner, elle a coupé de petits morceaux d’une barre de chocolat sucrée Nestlé et les a incorporés à sa pâte. Résultat : des cookies avec des morceaux de chocolat un peu fondus à la texture crémeuse. Quand les hôtes de Nouvelle-Angleterre ont commencé à s’intéresser à ses biscuits, Nestlé a offert à Ruth Graves Wakefield un approvisionnement de chocolat à vie en échange de la recette. C’est ainsi que la recette des cookies aux pépites de chocolat s’est retrouvée imprimée sur l’emballage de toutes les barres chocolatées sucrées Nestlé.

Queues de crevettes aux herbes fraîches

crevettesDécortiquer des queues de grosses crevettes (celles que certains appellent « gambas »), les faire sauter à la poêle avec beurre et huile (le beurre donnera un bon goût lors de la cardinalisation). Relever de poivre du moulin.

Dans une petite cassolette, déposer deux queues de crevettes, quelques dés de tomates mondées et épépinées, une chiffonnade d’herbes fraîches. Au moment de l’envoie, ajouter quelques gouttes d’huile d’olive parfumée au basilic et quelques grains de fleur de sel.

Bon appétit
Amitiés Gourmandes

Mesclun de bœuf cuit aux fraises

salade boeuf cuit2Et bien oui, des fraises sur une salade en entrée, et vous verrez, ce n’est pas aussi choquant que cela. C’est en consultant les produits en vente sur le site des fermes d’ici de mon amie Valentine que j’ai eu cette idée. Surprenant mais vraiment savoureux.

salade boeuf cuit1Les ingrédients (pour 4 personnes)

  • 200 g de mesclun
  • 150 g de fraises
  • 1 tranche de bœuf cuit
  • 1 faisselle de fromage de chèvre
  • 50 g de pignons de pin

Pour la sauce :

  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
  • 2 cuillères à soupe de miel d’acacia
  • Sel et poivre du moulin

  La recette

Laver le mesclun, l’égoutter et le disposer dans les assiettes de service.

Laver les fraises, les équeuter, les couper en quatre et les répartir sur le mesclun.

Faire dorer les pignons dans une poêle bien chaude, sans ajout de graisse. Répartir les pignons sur le mesclun.

A l’aide de deux cuillères à café, former des petites quenelles de fromage frais et les disposer sur la salade.

Découper le bœuf cuit en petits cubes et répartir sur les assiettes.

Dans un bol, verser l’huile d’olive, le vinaigre, le miel, saler et poivrer. Bien mélanger à la vinaigrette puis la répartir sur les salades.

Bon appétit

Amitiés Gourmandes.

salade boeuf cuit3

Cuillère de crevettes

cuillère

Pour 10 cuillères il faut :

  • 150 gr de crevettes grises
  • 70 g de salpicon de concombre
  • 70 g de salpicon de tomate épépinée et mondée
  • 1 cuillère de mayonnaise
  • 1 cuillère de crème fraîche
  • 1 cuillère d’œuf de lump rouges

    La recette

    Décortiquer les crevettes. Mettre les queues dans un saladier, ajouter le concombre, la tomate, la mayonnaise et la crème. mélanger et dresser dans les cuillères. Décorer avec les œufs de lump rouge

Bon appétit
Amitiés gourmandes

assortiment