Cannelé, son histoire

canneles-bordelais

Le cannelé serait né il y a bien longtemps, dans le Couvent des religieuses de l’Annonciade de Bordeaux. Celles-ci fabriquait de petites friandises en forme de bâtons appelées « canelats » ou « canelets ».
Leur recette disparaît dans la tourmente révolutionnaire en 1790. Mais la petite histoire raconte que vers 1830, le petit gâteau de farine de blé et de maïs cuit a la braise, dans un moule en bronze cannelé aurait ressurgi.
Aujourd’hui, le moule cannelé est toujours indissociable du cannelé. Il est maintenant en cuivre étame et non plus en bronze.

Publicités