Maurice-Edmond Saillant, dit Curnonsky

Curnonsky

1872 : Curnonsky naît à Angers

Maurice-Edmond Sailland vient de naître à Angers, dans la Loire, comme Joachim du Bellay, en cette année 1872. Orphelin de mère, abandonné par son père, il est élevé par sa grand-mère.

Lorsqu’il fera ses débuts dans le journalisme, il cherchera un pseudonyme. On était en pleine mode russe. “Pourquoi pas Sky ?”… lui dit un ami. Cette interrogation en latin donnait Cur non sky ?

Et c’est ainsi que le jeune Sailland devint Curnonsky, futur Prince des Gastronomes.

Auteur de quelques livres (Demi-Veuve, Les fines gueules de France,…) et de milliers d’articles, l’Angevin gourmand fit un tour de France de la bonne chère.

En 1927, il fut sacré par cinq mille experts, gourmets et grands chefs, “Prince des Gastronomes” et créa un peu plus tard l’Académie des Gastronomes.

Ce colosse de 120 kilos déclarait justement que “La cuisine, c’est quand les choses ont le goût de ce qu’elles sont.”

Curnonsky est mort à Paris le 22 juillet 1956.

Sa fin fut tragique. Il tomba de la fenêtre de son appartement au troisième étage, square de Laborde, et s’écrasa sur le trottoir.

Curnonsky avait dit peu auparavant : “J’ai trop d’urée, j’ai trop duré.”

Car il ne fut jamais avare ni d’un bon repas ni d’un bon mot.

Merci au guide des connaisseurs pour toutes ces informations.

Amitiés gourmandes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s