Cuisine-Passion.net

Cuisiner…. Passionnément !


Poster un commentaire

Œuf cocotte au potimarron

oeuf cocotte 2Flute, j’ai oublié de racheter une bouteille de gaz pour la cuisine… et ce soir…. panne.

Bon ben on va quand même faire quelque chose à manger…. au micro-ondes !

 

Les ingrédients

  • 450 g de Potimarron
  • 6 œufs
  • 2.5 dl de crème fraiche
  • 50 g de tomme
  • 100 g de faisselle
  • 1 gousse d’ail
  • 3 tranches de pain de campagne
  • Sel et poivre

La recette

1 – Couper le potimarron en petits cubes et les placer dans un saladier en verre allant au micro-ondes. Recouvrir d’eau et placer dans le micro-ondes 8 à 10min puissance 900W. Égoutter, saler, poivrer et réserver.

2 – Couper la tomme  en dés et mettre dans un saladier en verre, ajouter la crème fraiche et la faisselle. Saler, poivrer. Placer 2 min au micro-ondes puissance 900 W. Mélanger pour obtenir une crème onctueuse.

3 – Répartir la citrouille dans 6 ramequins et couvrir avec la crème aux fromages. Cassez un œuf dans chaque ramequin. Couvrir les ramequins de film alimentaire et percer un tout petit trou au centre.

4 – Positionnez le micro-ondes sur 700 W, placez les ramequins un par un pour 1 min. Griller le pain, le frotter avec la gousse d’ail et la couper en mouillettes

Bon appétit

Amitiés gourmandes

oeuf cocotte 1


Poster un commentaire

Ile flottante au Parmesan sur crème de potimarron

ile flotante potimarron 2Ce soir, Halloween, alors il ne faut pas perdre l’intérieur des potirons et potimarrons sculptés !

On trouve souvent des recettes revisitées, des recettes salées transformées en recettes sucrées ou des recettes salées transformées en recettes sucrées. Alors moi aussi, j’apporte ma petite pierre à l’édifice.

Les ingrédients

1 kg de Potimarron
2 oignons
2 pommes de terre
6 œufs
2.5 dl de crème
50 g de beurre
Sel et poivre
1 sachet de Parmesan râpé
1 cube de bouillon

La recette

1 – Éplucher le potiron, les oignons et les pommes de terre. Emincer les oignons et les faire suer dans le beurre. Couper le potimarron en petit cubes et l’ajouter aux oignons.

2 – Suer à nouveau une dizaine de minutes. Ajouter les pommes de terre coupées en cubes, mouiller avec de l’eau, ajouter le bouillon cube, porter à ébullition, saler légèrement et cuire à petit feu pendant 20 minutes.

3 -Mixer, passer au chinois, ajouter la moitié de la crème fraiche et rectifier l’assaisonnement. Réserver au chaud.

4 – Séparer les blancs d’œuf des jaunes, monter les blancs en neige avec une pincée de sel, ajouter délicatement 100 g de Parmesan râpé. Remplir des tasses et cuire une tasse à la fois pendant 20 secondes au micro-ondes.

5 – Dresser le potage en assiette creuse et déposer une île au centre de l’assiette. Vous pouvez passer les îles sous le grill du four pour les colorer un peu…

Bon appétit

Amitiés Gourmandes

ile flotante potimarron


Poster un commentaire

Crème de Potiron, noix de saint Jacques, craquant de lard et safran

potironIl ne fait pas chaud dehors  c’est le moins qu’on puisse dire… Une petite soupe ? Oui, mais moi, j’aime bien l’enrichir un peu… et pourquoi pas avec des saint Jacques !

Les ingrédients (pour 4 personnes)

500 g de potimarron
100 g de pommes de terre
100 g d’oignon
50 g de beurre
2 bouillons cube
8 noix de saint Jacques
150 g de crème
4 tranches de poitrine fine
quelques pistils de safran
Sel noir de Hawaï
Poivre du moulin

La recette

Préparer la soupe de potiron : Éplucher le potiron, les oignons et les pommes de terre. Émincer les oignons et les faire suer dans le beurre. Couper le potimarron en petit cubes et l’ajouter aux oignons. Suer à nouveau une dizaine de minutes. Ajouter les pommes de terre coupées en cubes, Mouiller avec de l’eau, ajouter les bouillons cubes, porter à ébullition, saler légèrement et cuire à petit feu pendant 20 minutes. Mixer, passer au chinois, ajouter la moitié de la crème fraiche et rectifier l’assaisonnement. Réserver au chaud.

Dans une poêle, colorer à sec les tranches de poitrine coupées en 3 jusqu’à les transformer en « chips ». Réserver au chaud. Essuyer la poêle. Couper les saint Jacques en deux dans l’épaisseur. Les colorer sur chaque face à la poêle quelques instants.

Le dressage  : Dans une assiette creuse, verser la crème de potimarron, au centre mettre une cuillère de crème. Déposer dessus 3 « chips » de poitrine. Disposer les noix de saint Jacques autour et déposer quelques grains de sel noir de Hawaï sur chacune d’entre elles. Finir avec quelques pistils de safran.

Bon appétit.

Amitiés gourmandes

crème potiron


Poster un commentaire

Flan de potimarron

img_6382Les ingrédients

  • 300 g de potimarron
  • 2 cl d’huile d’olive
  • 50 g d’oignon
  • 1 dl de lait
  • 1 dl de crème fleurette
  • 1 gousse d’ail
  • 2 œufs
  • 20 g de farine
  • sel, poivre

La recette

Éplucher et émincer l’oignon, faire suer dans une casserole à fond épais avec l’huile d’olive. Ajouter le potimarron coupé en dés, la gousse d’ail épluchée et dégermée. Assaisonner, couvrir et étuver à feu doux 20 minutes .

Mixer, ajouter les œufs, le lait, la crème et la farine. Bien mélanger et chinoiser.

Beurrer les moules et les remplir de cet appareil.

Placer les moules dans un plat creux et mettre au bain marie. Cuire dans un four préchauffé à 110°C pendant 30 minutes.

Bon appétit

Amitiés gourmandes

img_6387


1 commentaire

Truffe au chocolat

truffe chocomat
Le froid s’est abattu sur la Normandie, weekend cocooning en perspective.
En faisant quelques courses ce matin j’ai vu que bon nombre de commerces sortaient leurs habits de fête et particulièrement mon boulanger pâtissier qui commence à préparer quelques chocolats dans sa vitrine. Hé oui, dans quelque semaines… Noël, avec ses gourmandises, et comme il est encore un peu tôt pour cuisiner foie gras, saumon fumé et autre langouste, j’ai envie ce weekend, bien au chaud, de me donner un avant goût de fêtes en préparant quelques truffes chocolat. Les truffes j’en ai préparé des centaines de kilos dans ma jeunesse et maintenant c’est pour mon plaisir et celui de mon entourage que j’en confectionne. J’ai plusieurs recettes plus ou moins compliquées mais comme je sais que nombre de mes sympathiques visiteurs ne sont pas forcément des professionnels de la cuisine ou de la pâtisserie j’ai sélectionné la plus simple et certainement la meilleure !

Les ingrédients

Pour la ganache
  • 250 g de chocolat 55% de cacao minimum
  • 100 g de crème fleurette 30%
  • 25 g de Rhum

Pour l’enrobage

  • 250 g de chocolat de couverture
  • 150 g de cacao en poudre
La recette
 Dans un saladier, versez 250 g de chocolat à 55% de cacao minimum en petits morceaux (si vous pouvez l’acheter en pistoles, c’est même mieux), versez dessus 100 g de crème liquide bouillante et fouettez le mélange pour obtenir une ganache lisse. Ajoutez 25 g de Rhum ( un bon Rhum, j’ai la chance d’avoir eu en cadeau une bouteille de rhum préparé à la Martinique, un rhum avec un parfum exceptionnel. J’embrasse d’ailleurs ici mes amies Martiniquaises et Élisabeth et Evelyne que je remercie pour ce cadeau) et fouettez doucement pour le mélanger à la ganache. C’est maintenant que c’est plus difficile car il faut mettre cette ganache à refroidir mais pas trop. Si elle est trop molle, elle va couler et vous ne pourrez pas « mouler » vos truffes. Si elle est trop ferme, il sera impossible de la mettre dans une poche à douille.
Dès qu’elle commence a prendre texture moelleuse, mettez là dans une moche munie d’une douille de 1.5 cm de diamètre, puis dressez un boudin de cet appareil sur un plateau sur toute sa longueur. mettez en un deuxième à côté espacé de quelques millimètres et recommencez jusqu’à épuisement de la ganache. Mettez votre plateau au congélateur.
Quand ces « boudins » sont bien durs, sortez le plateau du congélateur et coupez les boudins en morceaux de 3 cm de long environ.
Faîtes fondre du chocolat à 55% de cacao minimum (appelé aussi chocolat de couverture car il sert à enrober les chocolats en restant brillant, à les « couvrir’). Pour le faire fondre soit au bain marie ou mieux au micro-ondes. Jetez un tronçon de boudin dans ce chocolat (pas trop chaud, juste fondu) retournez le avec une fourchette, puis égouttez le sur la fourchette et jetez le dans du cacao en poudre ou à défaut du sucre glace que vous aurez mis dans une grande assiette. Ce trempage ne doit durer que quelques secondes afin que la ganache ne fonde pas. Laissez durcir le chocolat d’enrobage et mettez la truffe dans une passoire à nouille afin d’éliminer le surplus de sucre ou de cacao… et voilà
Vous les stockez au frais enfin si il vous en reste !
Bon appétit
Amitiés Gourmandes


Poster un commentaire

Sandwich – Son histoire

montagu

c’est en 1762 que Sir John Montagu, quatrième comte de Sandwich, amiral de la flotte du roi d’Angleterre George III et joueur invétéré, se retrouva dans un pub pour une partie de cartes qui n’en finissait pas. L’aide-cuistot, pour éviter à son prestigieux client d’avoir à interrompre sa partie, lui servit une petite collation.

Les deux tranches de pain, entre lesquelles il avait placé des morceaux de viande froide et du fromage, avaient aussi l’avantage de permettre au Premier lord de l’Amirauté de grignoter sans se tacher les doigts… Le sandwich était né.

Plus tard, au moment de la guerre d’indépendance des États-Unis, John Montagu fut jugé responsable de la défaite des Anglais et accusé de corruption. Il est mort en 1792, à l’âge de 74 ans. L’explorateur James Cook a donné son nom à deux archipels qu’il a découvert : les îles Sandwich.

Aujourd’hui, la relève est assurée par le onzième comte de Sandwich, qui vient de créer une entreprise de restauration rapide, avec son fils Orlando : « The Earl of Sandwich ». « Mon aïeul n’a peut-être pas inventé le sandwich, mais il en a immortalisé le nom… »

La consommation quotidienne française de sandwiches s’élève à plus de 2 millions.

Face à une telle demande, Jean-Marie Van Kerckhove a inventé une machine, distribuée par la société Franche Coupe, capable de trancher le pain dans le sens de la longueur. Réservée aux professionnels, elle coupe n’importe quelle sorte de pain à toute vitesse (1000 baguettes à l’heure).

 Amitiés Gourmandes


Poster un commentaire

Cocktail de crevettes, avocat et pamplemousse

cocktail-de-crevettes

Sur le marché j’ avais trouvé 2 avocats d’Israël, deux pomelos (moins amer que le pamplemousse) et quelques crevettes d’élevage cuites. Pour les érudits, des penaus vanamei en provenance d’équateur. L’élevage de crevettes y est florissant et la qualité y est nettement supérieure  aux crevettes du sud est asiatique (merci Monsieur Meuric).

La recette est facile, inratable et excellente.
Les ingrédients
  • 2 avocats
  • 2 pamplemousses
  • 20 crevettes cuites de belle taille
  • 4 belles feuilles de salade
  • De la mayonnaise
  • De la ketchup
  • 1 trait de Cognac
La recette
Vous pelez à vif un pomelos et en levez les segments sans peau et sans pépins. Vous mettez vos segments dans un saladier. Vous coupez en deux un avocat bien mûr puis vous ôtez la peau et vous en coupez un en cube et vous émincez l’autre pour la présentation. Vous décortiquez les crevettes. Vous ajoutez une bonne cuillère de sauce cocktail ( bon c’est une mayonnaise dans laquelle on ajoute un peu de ketchup et une pointe de cognac), aux queues de crevettes décortiquées. Vous mélangez délicatement.
Dans des plats individuels, vous déposez une belle feuille de salade, puis vous dressez les segments de pamplemousse, les cubes d’avocat et enfin les queues de crevette. les tranches d’avocat en décor.
Je crois que c’est la recette la plus simple que je connaisse car si on veut on peut même acheter la mayonnaise toute faite, c’est nettement moins bon mais là je ne vois pas comment encore simplifier, sauf en achetant des crevettes en saumure ou surgelées mais franchement c’est vraiment pas bon.
Bon appétit
Amitiés Gourmandes