Cuisine-Passion.net

Cuisiner…. Passionnément !


Poster un commentaire

Le riz au lait

riz au laitUn petit dessert ce soir à la demande de Claire. Quand Claire fait son riz au lait, elle le trouve trop sec… En effet, sur sa recette, on lui dit d’arrêter la cuisson quand tout le lait est absorbé. En arrêtant la cuisson alors qu’il reste encore un peu de lait…. Son riz gardera son moelleux… Mais l’idéal serait que je vous donne ma recette non ?

Les ingrédients
1 litre de lait
une pincée de sel
1/2 gousse de vanille
200 g de riz rond
4 jaunes d’œuf
140 g de sucre

La recette
Dans un chinois ( ou si vous n’en avez pas dans une passoire) rincez bien le riz à l’eau froide. Prenez du riz rond, il est idéal pour ce genre de dessert. Mettez le dans une casserole d’eau froide et portez à ébullition pendant 1 minute. Égouttez le riz, rincez le bien à l’eau froide puis égouttez de nouveau. Faites bouillir le lait dans une casserole avec une pincée de sel et la 1/2 gousse de vanille. ajoutez le riz en pluie et mélangez jusqu’à la reprise de l’ébullition. Couvrez le récipient et mettez au four à 180°C pendant 25 à 30 minutes. Sortez le riz du four au terme la cuisson. Mélangez les jaunes d’œuf et le sucre dans un saladier, puis versez dans le riz en mélangeant délicatement à l’aide d’une spatule en bois puis remettez sur le feu jusqu’à ébullition pour terminer la liaison et débarrassez aussitôt dans un récipient inoxydable. Laissez refroidir …. et dégustez !

Bon appétit
    Amitiés Gourmandes


Poster un commentaire

Pommes de terre au four

Pomme-de-terre-au-fourPas de garniture ce soir avec mon petit confit de canard !
Avec ce confit qui chauffe doucement au four, rien de meilleur qu’une pomme au four, une pomme de terre au four.
Mais le confit est presque chaud et elle ne seront jamais cuites à temps !!!
C ‘est vrai si je les cuits au four traditionnel ! Mais si j’essayais au micro ondes  ? 10 minutes chrono ! Je crois que là on peut difficilement faire plus vite.

Les ingrédients
1 belle pomme de terre par personne (une Binche, c’est excellent)
Crème fraîche ou fromage blanc
Ciboulette, mais avec du cerfeuil c’est bon aussi
sel, poivre, jus de citron

La recette
Si vous avez le temps, l’idéal, c’est de les envelopper une à une dans une feuille d’aluminium, vous les posez dans un plat sur un lit de gros sel puis vous mettez au four à 180°C pendant 40 minutes à une heure selon la grosseur des pommes de terre.
Pendant ce temps, préparez la sauce : Mettez la crème fraîche épaisse dans une calotte, si vous désirez une sauce peu moins grasse (mais moins savoureuse !) prenez du fromage blanc. Ajoutez de la ciboulette finement ciselée, sel, poivre et un filet de jus de citron. Mélangez le tout.
Quand les pommes de terre sont cuites, vous les posez dans les assiettes des convives, vous  les fendez avec un couteau  dans la longueur, vous pressez sur les deux extrémités pour élargir la fente et y déposez une cuillère de sauce. Et voilà !
Pour celles et ceux qui, comme moi ce soir, n’ont pas le temps d’attendre 40minutes la cuisson des pommes de terre, il est possible de les cuire, sans aluminium bien sûr, directement au micro ondes. Moi j’ai mis deux belles pommes de terre sur une assiette, un film alimentaire recouvrant le tout et hop ! 10 minutes au micro-ondes ! Ce n’est pas mal du tout, et  Alex ou Béatrice surprendront leurs invités avec cette petite garniture … Bon appétit mes petits « cordons bleus » !

Bon appétit

Amitiés Gourmandes


Poster un commentaire

Crème Pâtissière

vanille1On a fait la pâte à choux, la génoise, la pâte brisée…Et pour garnir tout cela, je vous propose de réaliser une crème pâtissière. Une classique avec tout ce qu’il faut dedans. Pas la « chose » qu’on vous impose à la cantine qui pour des raisons d’HACCP, d’hygiène et autre invention humaine se fait « à froid », avec des poudres…. Ça n’a de crème pâtissière que le nom… et encore ! Si vous préparez une crème pâtissière dans les règles… Non seulement vous ne risquez pas de mettre votre santé en danger (quoiqu’en disent les services vétérinaires), mais en plus ce sera un grand moment de bonheur d’enfin découvrir ce que c’est que le Bon, le Vrai… Enfin ce dont les technocrates et autres industriels nous ont à jamais privé.   Merci Messieurs les politiciens !!!!!!

Les ingrédients
1 litre de lait (du lait entier c’est meilleur
8 jaunes d’œuf
250 g de sucre (on peut en mettre un peu moins si on préfère peu sucré)
125 g de farine
2 gousses de vanille fendues

La recette
Vous mettez à bouillir le lait dans une casserole avec les gousses de vanille fendues sur la longueur. Dans une calotte, vous mettes les 8 jaunes d’œuf et le sucre puis vous fouettez vivement pour bien blanchir le mélange, vous ajoutez la farine et mélangez encore quelques instants. Vous versez le lait bouillant dessus puis vous remettez le tout dans la casserole. Vous grattez bien les gousses avant de les éliminer de façon à récupérer tous les grains de vanille. Puis à feu doux, vous faites cuire doucement sans cesser de remuer au fouet pour éviter que la crème n’attache au fond de la casserole. Quand le mélange devient assez épais, la crème est cuite. Vous la débarrassez dans une calotte vous mettez un film dessus pour éviter la formation d’une croûte et vous mettez tout de suite au frais… Quand elle est froide vous pouvez garnir des choux, des éclairs des génoises ou des fonds de tarte et vous m’en direz des nouvelles !!!

Bon appétit
    Amitiés Gourmandes


1 commentaire

Les profiteroles au chocolat

ProfiteroleBon après la pâte à choux, je vous avais promis la recette des profiteroles au chocolat qui sont indissociables de la pâte à choux… enfin, pour le gourmand que je suis.

La recette

Des choux
De la glace (moi je suis classique, je reste sur la vanille)
de la sauce chocolat mais de la vraie, de la « maison » avec

  • 1/4 de litre de lait
  • 1/4 de litre de crème liquide
  • 200 g de chocolat à cuire (minimum 50% de cacao)
  • 100 g de sucre
  • quelques gouttes de Bénédictine (mais ça c’est un goût très personnel)

Vous mettez dans une casserole le lait, la crème, le sucre et vous cassez le chocolat en petit morceaux que vous ajoutez. Vous faites chauffer doucement en remuant. Quand le mélange bout doucement toujours en remuant, vous faites cuire quelques minutes pour apporter le crémeux, le nappant à cette sauce. Au moment de napper vos choux que vous aurez farcis de glace, vous ajouterez quelques gouttes de Bénédictine…. Attention la sauce doit être bien chaude, c’est comme cela que c’est le meilleur !

Bon appétit
   Amitiés Gourmandes


Poster un commentaire

La brioche

briocheCe soir j’ai reçu un mail me demandant une recette de brioche, alors c’est avec plaisir que je vais exhausser cette demande avec une recette de Yves Thuriès, certainement un des plus extraordinaire cuisinier que je connaisse.

La brioche

Elle est parmi les pâtes levées des plus répandues en France. Son origine, assez mal connue, proviendrait selon certains de la région de Brie d’où le nom «brio­che». Selon d’autres, la brioche serait beaucoup plus ancienne : on fabriquait dans l’antiquité et au Moyen-Âge des gâteaux y res­semblant.

Les ingrédients

  • Farine ……….. 1 000 gr.
  • Levure………. 20 à 40 gr.
  • Sel ………….20 gr.
  • Sucre semoule……100 gr.
  • Oeufs ………..12
  • Beurre . . . . . . de 500 à 700 gr.

La recette

Il y a trois méthodes :

En direct : mettre dans la cuve la farine, le sucre, le sel et la le­vure délayée de préférence dans 50 gr. d’eau tiède, 2/3 des œufs environ. Pétrir en commençant en première puis ensuite en deu­xième, ajouter le restant des œufs progressivement afin de donner du corps à la pâte. Si nécessaire, rajouter des œufs ou du lait. Quand la pâte se décolle de la cuve, mettre le beurre. Éviter de trop pétrir après l’avoir mis.

Dès que la pâte est lisse, arrêter. Pour faciliter l’insertion du beurre dans la pâte, on peut prélever une partie du sucre de la recette que l’on mettra en fin de pétris­sage avec le beurre.

Cette méthode est la plus couran­te, la plus rapide et convient très bien pour des pâtes qui seront pétries la veille de l’emploi.

 

Sur Poolish «au levain» : préle­ver de 15 à 20 % du poids de la farine, la disposer en fontaine. Mettre la levure et faire une boule en ajoutant l’eau tiède. Laisser lever une ou deux heures suivant la saison ou la température de la pièce. Préparer dans la cuve le restant de farine, sel, sucre, une partie des œufs. Pétrir. Ensuite ajouter le restant des œufs progressivement afin de donner du corps à la pâte. Celle-ci doit être lisse et ho­mogène. Ajouter alors la poolish et en dernier lieu le beurre. Conti­nuer de pétrir jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse. Faire lever la pâte couverte d’un linge à une température douce.

Cette méthode est assez délicate et plus longue à confectionner, cependant elle donne de bons résultats, elle reste très peu utilisée.

 

Pétrissage rapide

Bouleversant toutes les traditions, on peut aussi pétrir la brioche à la Stéphan. Le procédé est très simple. On met dans la cuve tous les ingrédients : farine, sel, sucre, levure, beurre, œufs. On fait tour­ner le tout pendant quelques mi­nutes. Lorsque la pâte se ramasse sur le pivot central, elle est pétrie. Le résultat est très impression­nant pour un travail aussi simpli­fié. L’important est de bien met­tre tous les ingrédients et le liqui­de nécessaires au départ. Cette pâte ayant été chauffée au pétrissage, laisser reposer 30 mn et rentrer aussitôt en chambre froide.

Cette méthode donne un rende­ment spectaculaire. Cependant elle aura tendance à rassir plus rapidement.

Bon appétit

   Amitiés Gourmandes


Poster un commentaire

La pâte à choux

ProfiteroleJe parle souvent de profiteroles, de chouquettes et autres desserts à base de pâte à choux alors pour ceux (et celles) qui aiment ce genre de dessert, je vais vous confier ma recette de pâte à choux. La prochaine recette, on se préparera des profiteroles au chocolat … Pas mal non ?

Les ingrédients

1/2 litre d’eau
120 g de beurre
25 g de sucre
5 g de sel
250 g de farine
8 œufs

La recette
Chou1 1 – Dans une casserole, mettre l’eau, le beurre, le sel et le sucre. Faire chauffer sans bouillir pour que le beurre soit entièrement fondu.

Chou2 2 – Hors du feu, ajouter la farine en une seule fois et mélanger avec une spatule en bois. Dessécher sur le feu.

Chou3 3 – Il faut dessécher sur le feu sans cesser de remuer jusqu’à ce que la pâte ne forme plus qu’une masse qui ne colle plus à la casserole.

Chou4 4 – Laisser refroidir légèrement et ajouter un œuf à l’aide de la spatule.

Chou5 5 – Lorsque le premier œuf est parfaitement incorporé, ajouter le deuxième et ainsi de suite

Chou6 6 – Selon la grosseur des œufs, il n’est parfois pas utile de mettre le dernier œuf. La pâte est prête quand la spatule tient debout au milieu.

La pâte est prête à être utilisée : choux, éclairs, chouquettes… comme vous le sentez !

Bon appétit

Amitiés gourmandes


Poster un commentaire

Tarte tatin à l’abricot

tatin abricot5C’est la pleine saison des abricots et moi j’adore les abricots… et la tatin…

Les ingrédients
1kg d’abricots
50 g de sucre
50 g de beurre
Pour la pâte vous pouvez prendre cette recette sur ce blog aussi !

La recette
Dénoyauter les abricots. Dans un moule à manqué en téfal, mettre les 50 g de sucre et 50 g de beurre.

tatin abricot2  Ranger les abricots dans le moule.

tatin abricot1Mettre sur le feu à feu doux et cuire doucement jusqu’à début de caramélisation.

tatin abricot3 Étaler la pâte brisée et recouvrir les abricots.

tatin abricot4 Mettre à four chaud une vingtaine de minutes. Laisser reposer la tarte hors du four une vingtaine de minutes. Remettre quelques secondes sur feux vif pour caraméliser la surface. Retourner dans le plat de service. Servir encore tiède avec de la crème fraîche ou une boule de glace vanille.

Bon appétit
Amitiés Gourmandes