Le Chalet d’en Ô (épisode 2)

D’abord, petite approche discrète…
Un chalet du 18ème siècle, un vrai chalet savoyard, pas un chalet suisse de station de sport d’hiver, juste à côté d’une mignonne petite chapelle…

chalet 1Un rez de chaussée en pierres du pays puis un grenier d’une hauteur veritgineuse dans lequel on rangeait la paille… Il n’y a pas si longtemps…

Puis au détour du virage, là, à gauche, il est là  !

chalet 24 places de parking, mais je vous rassure, la petite rue entre le chalet et la chapelle, idéalement ombragée, accueillera votre voiture  (ou vos vélos !) sans soucis.

chalet3Vous allez ensuite découvrir une pelouse où Béatrice et olivier ont installés quelques tables à l’ombre d’un poirier certainement plus que centenaire.

Mais,  à près de 800 mètres d’altitude, les soirées sont fraîches et après avoir franchi le seuil …

chalet4c’est dans la salle que vous pourrez vous régaler….chalet5Allez, dans le prochain épisode… Promis, je vous parle de ce qu’on y mange !Enfin, c’est à vous de voir !

Amitiés Gourmandes

Publicités

Le Chalet d’en Ô (épisode 1)

Pourquoi « épisode 1 » ?
Parce que 3 jours au chalet d’en Ô c’est trop pour une seule note. Alors je vais vous distiller un petit peu tout ça !!!

D’abord, situons la « chose » …

74 : Haute Savoie

Imaginez !!! La chaîne des Aravis d’un côté ….
aravis1

et le massif de la Tournette culminant à 2351 mètres de l’autre…aravis2
Bon là d’accord, le sommet est dans les nuages…. Mais c’est haut, et le plafond était bas 🙂

Maintenant prenez la route qui relie Thônes à Serraval … Vous passez « les Clefs », petit village typiquement savoyard puis quelques centaines de mètres avant  le col du marais (843m)…

Thones1Vous entrez dans le hameau du Cropt

Thones2Ça y est vous y êtes !

C’est là que vous allez découvrir le Chalet d’en Ô !

Bon, c’est pas mal pour un premier épisode non ?

A demain pour la suite de « A vous de voir !  »

Amitiés Gourmandes

Pizza, la pâte, la sauce

J’avais envie de pizza. J’en ai toujours au congélateur mais plutôt en dépannage… Là j’ai un peu de temps donc je vais faire ma pâte… et ma sauce, puis après je regarderai dans le réfrigérateur ce que j’ai pour personnaliser tout cela…

pâte pizza1

La pâte
Les ingrédients
500 g de farine
10 g de sel
50 g de levure (du boulanger)
20 cl d’au tiède (environ)
50 g de beurre
25 g d’huile

pâte pizza2La recette
Dans un batteur, mettre la farine et le sel, faire tourner lentement. Dans un bol, mettre 20 cl d’eau tiède et ajouter la levure. Laisser reposer une dizaine de minutes. Verser sur la farine et pétrir une dizaine de minutes. Quand la pâte se décolle du bol du batteur, ajouter le beurre coupé en petit morceaux et l’huile. Dès que la matière grasse est incorporée, arrêter le batteur et laisser reposer la pâte au moins une heure.

 

pâte pizza3Préparer des boules correspondant à une pizza et mettre au frais sous film les boules de pâte qui seront utilisées ultérieurement. (temps de conservation  au réfrigérateur : 48h)

 

 

 

appareil pizza1 appareil pizza2

La sauce
Les ingrédients
5cl d’huile d’olive
500 g d’oignons
500 g de tomates
1/2 cuillère à café de sucre
1 branche de thym frais
2 gousses d’ail
1/2 verre de vin blanc
Sel, poivre, un soupçon d’origan

La recette
Dans une casserole faire suer 500g d’oignons émincés dans l’huile d’olive. Quand ils sont translucides et qu’ils commencent à colorer ajouter l’ail épluché et dégermé, puis les tomates mondées, épépinées et hachées grossièrement. Assaisonner, ajouter le thym et le vin blanc. Cuire 15 à 20 minutes à couvert à feu très doux. Retirer la branche de thym et passer au mixer.

Quelques recettes…
Pizza fromage de chèvre…
pizza1

Pizza saumon fumé et herbes fraîches, faute de roquette
pizza2
Bon appétit
Amitiés Gourmandes

Le livre de recettes d’un Compagnon du Tour de France

Thuries1Ça y est je l’ai reçu !

L’ultime Livre de recettes d’un Compagnon du Tour de France. Yves Thuriès, que j’ai eu le plaisir et l’honneur de rencontrer au SIRHA, vient de terminer son œuvre avec ce douzième volume : Goûtissime en trilogie.

Aussi beau, aussi passionnant que les 11 premiers volumes et, cerise sur le gâteau…. La dédicace d’ Yves Thuriès, me rappelant tant de souvenirs …

Thuries2

Le seul conseil que je puisse donner à tous les passionnés de cuisine : Lisez ces 12 volumes et vous comprendrez pourquoi la cuisine est un art, pourquoi une vie est trop courte pour en apprécier l’immensité.

Ces douze volumes représentent bien plus qu’une simple collection de livres de cuisine, c’est LA Bible de la cuisine, aucun cuisinier n’a écrit une telle œuvre de toute sa vie. Yves Thuriès offre à tous les professionnels et tous les passionnés la possibilité de goûter au « savoir »…

Thuries3

Alors Monsieur Thuriès, Merci, Merci pour avoir consacré votre vie à cet  Art, et maintenant de nous le faire partager.

Vous, simple amateur ou professionnel éclairé, si vous Aimez la cuisine avec un grand A, alors vous ne serez aucunement déçu.

Amitiés Gourmandes

EPSON DSC picture

EPSON DSC picture

La ratatouille …. recette ou film ?

ratatouille1La sortie nationale dans près de 700 salles de cinéma du film « Ratatouille » , en 2007 avait fait un tabac…  Comme de nombreux blogs de cuisine à vous proposer ma recette de ratatouille. Ce n’est pas certainement pas La Vrai recette de ratatouille niçoise, mais c’est la mienne, et je la trouve bonne… Alors pourquoi ne pas vous en faire profiter ?

ratatouille2Les ingrédients (8 personnes)
2 gros oignons
3 belles courgettes
1 poivron vert
1 poivron rouge
2 aubergines
1 kg de grosses tomates bien mures
5 gousses d’ail
1 branche de thym frais
sel fin, poivre du moulin
1 dl d’huile d’olive

La recette

Afin de garder l’intégrité des morceaux de légumes, l’idéal est de faire revenir les légumes séparément à l’huile d’olive.

Commencer par éplucher et émincer les oignons. Les faire revenir avec une légère coloration dans l’huile d’olive, ajouter les gousses d’ail épluchées et dégermées. Éplucher et couper les courgettes en petits cubes puis faire revenir aussi dans l’huile d’olive. Épépiner et couper les poivrons en dés puis les faire aussi revenir à l’huile d’olive. Éplucher et couper les aubergines en cubes et appliquer le même traitement. Rassembler tous ces légumes dans une grande sauteuse. Saler, poivrer, ajouter une branche de thym frais.

Monder et épépiner les tomates. Couper en quartiers et ajouter à la préparation. Cuire à feu doux environ 30 minutes en remuant doucement pour ne pas trop casser les légumes.

Voilà la ratatouille est prête. Idéale avec des côtes d’agneau sur le grill ou tout simplement une omelette.

Froide, additionnée de câpres et d’un filet de vinaigre, elle est excellente en accompagnement d’un bon jambon sec.
Bon appétit

Amitiés gourmandes

PS : Je ne résiste pas à l’envie de vous faire profiter de quelques photos du film…..

ratatouille3ratatouille4ratatouille5ratatouille6

Restaurant « Petite Cour » … A Majunga

Le mérou est un poisson des mers chaudes et la dernière fois que je me suis régalé avec c’est à … Majunga, sur la côte ouest de Madagascar… Le restaurant « Petite cour », Boulevard Marcoz, sur la corniche, face à l’hôtel de la piscine.
Un décor intime, plusieurs salons privés et une cuisine irréprochable.

carpaccio de mérou En entrée j’ai choisi le mérou en carpaccio. Il faut savoir que pour que le poisson doit être d’une fraîcheur irréprochable pour faire un carpaccio qui ne vous laissera que des bons souvenirs… Et là, ce fut le cas !

Comme j’avais grand faim, je me suis accordé une deuxième « petite » entrée : Un tartare d’avocat aux crevettes sauvages de Madagascar, bien sûr !

tartare avocat crevette sauvage

Puis ce fut le tour du poisson et naturellement j’ai choisi un plat là encore très local avec le  Pavé de mérou en feuille de bananier !

mérou en feuille de bananier

Mais le filet de zébu, dont la sauce, goûteuse à souhait, est tout aussi exceptionnel !
zébu

Quand aux desserts, je ne vous citerez que les croustillants de banane, servi avec un sorbet mangue …
croustillant banane

Et ce moelleux chocolat, servi avec son granité noix de coco…
moelleux chocolat

Bon, si vous décidez de faire un « petit » tour à Madagascar, alors n’hésitez pas, Restaurant « La petite cour » à Majunga… Vous ne serez pas déçu !Enfin, à vous de voir !

Amitiés Gourmandes

La galerie du Roi – Bruxelles

Pour les gourmands de chocolat, je vous conseille vivement de faire un petit tour à Bruxelles, dans la galerie du Roi, puis dans celle de la reine….
Img_2365
Là, ce n’est pas un, pas deux mais plus de 10 magasins qui vous proposent des chocolats tous plus succulents, plus innovants, plus savoureux…
Img_2364
et là, vous ne voyez que des photos, mais les odeurs quand vous entrez dans les magasins…
Img_2362
Mais l’idéal, c’est quand vous les goûtez…..
Img_2361 Img_2360

Alors si vous vous allez à Bruxelles, sivous aimez le chocolat… Surtout, surtout, allez faire un tour dans la galerie du Roi.Enfin, c’est vous qui voyez !
Amitiés Gourmandes

Img_2309 Img_2310