Cuisine-Passion.net

Cuisiner…. Passionnément !


Poster un commentaire

La cerise

cerise

Histoire

Originaires d’Asie mineure, il existe deux grandes familles de cerisiers :

  • Les cerisiers doux, ou merisier qui donneront des cerises sucrées et douces comme la bigarreau dont il existe de nombreuses variétés (burlat, cœur de bœuf,napoléon ou Guillaume), la guigne à la chair molle et douce…
  • Les cerisiers acides dont il existe plusieurs variétés :
    • L’amarelle, essentiellement la cerise de Montmorency
    • La griotte, dont la plus connue est la griotte du Nord
    • La cerise anglaise, très aigre…

Sous l’antiquité, on consommé déjà les fruits des cerisiers sauvages et c’est au Moyen Age que l’on commença à les cultiver. Mais c’est sous le règne de Louis XV, grand amateur de ce fruit, qu’au 18ème siècle, se développa la culture des cerisiers. En France, il existe plus de 200 variétés de cerisiers mais moins d’une quinzaine sont exploitées à des fins commerciales

Nutrition

La cerise, appelé aussi drupe, est le fruit du cerisier. C’est le plus sucré des fruits rouges. Riche en vitamines C,125 gde cerises couvrent 20 à 30 % des besoins quotidiens. La cerise est riche  en carotène ou provitamine A et en anti-oxydants. Enfin, c’est un diurétique et, riche en fibre, elle aide au transit intestinal. N’oublions pas les queues de cerises utilisées en décoction pour lutter contre l’inflammation des voies urinaires.

Valeurs nutritionnelles pour 100g

  • Protides    0.8 g
  • Glucides    15 g
  • Lipides    0.4 g
  • Calories 68 Kcal

Utilisation

Si n’avez pas la chance de pouvoir les cueillir dans l’arbre, à l’achat, choisissez des cerises fermes et charnues avec la queue verte, brillante et bien attachée.

Fruit aux multiples utilisations, tant en cuisine qu’en pâtisserie, mais aussi dans les boissons ou en confiture. Mais c’est dégustée nature qu’elle exhale toute sa saveur.

En cuisine, les cerises servent à confectionner des soupes typiques en Alsace et en Allemagne. elles servent aussi d’accompagnement pour le gibier et le canard, dans l’appellation Montmorency par exemple.

En pâtisserie, elle entrent dans la confection de : tartes, clafoutis, soufflés par exemple. Mais aussi dans les desserts telles que les salades de fruits, les compotes ou les coupes glacées. La cerise à l’eau de vie, semi-confite ou confite se marie très bien avec le chocolat, il n’y a qu’à déguster une forêt noire pour s’en rendre compte.

Dans les boissons : Les cerises peuvent être aussi macérées dans le vinaigre mais aussi et surtout dans l’alcool, et bon nombre de boissons utilisent la cerise comme : le kirsch d’Alsace, le guignolet d’Anjou, le ratafia de Provence, le cherry anglais ou le marasquin d’Italie.


Poster un commentaire

L’abricot

abricotHistoire

L’abricotier poussait en Chine, à l’état sauvage, il y a 5 000 ans. Il se développa en Inde, en Perse et en Arménie (d’où son nom de Prunus armeniaca), puis fut sans doute introduit en Europe après la conquête d’Alexandre le Grand. Sa culture ne commença dans le midi de la France

qu’au XVIéme siècle. La fragilité de l’abricot a encouragé la création d’espèces plus résistantes au transport, qui donnent de beaux fruits mais dont la chair est fade et farineuse. Le noyau renferme une amande au goût amer qui sert à parfumer les alcools, les confitures et les marmelades.

Nutrition

L’abricot est riche en potassium et en bêtacarotènes. Sa teneur en fibres et en pectine peut rendre parfois sa digestion difficile, mais cet inconvénient disparaît avec la cuisson ou la stérilisation (abricots en conserve). L’abricot apporte peu de calories quand il est consommé frais ; préparé au sirop, il contient, une fois égoutté, 17 % de sucre.

Valeurs nutritives pour 100g

Protides     1.4 g

Glucides    11.12 g

Lipides        0.39 g

Calories     48 Kcal

Les premiers abricots qui arrivent sur nos marchés vers la mi-mars viennent de Tunisie, d’Italie, d’Espagne ou de Grèce. Ceux qui sont produits en France sont plus tardifs. Les abricots doivent être achetés à point car, une fois cueillis, ils ne mûrissent plus. Ils se conservent peu de temps, au frais, à la rigueur dans le bas du réfrigérateur. L’abricot est souvent mis en conserve (abricots au naturel ou au sirop, entiers ou en moitiés appelées « oreillons ») ; on en fait aussi des jus de fruits et de l’alcool ; il peut également être confit.

En cuisine, l’abricot se déguste nature. Il entre dans la composition de différents entremets et gâteaux, surtout des tartes. On le cuit pour faire des compotes, marmelades et confitures. Mixé en purée ou en coulis, il s’intègre aux glaces et aux sorbets. Le noyau d’abricot renferme une petite amande au goût amer, que l’on utilise pour parfumer les confitures ; il convient de l’utiliser en très petites quantités car elle peut être toxique.


Poster un commentaire

La carotte

carotteHistoire
La carotte est une plante potagère cultivée pour sa racine comestible rouge-orangé. En fait, jusqu’à

la Renaissance

, la carotte n’avait qu’une racine jaunâtre et coriace, puis on l’améliora peu à peu et des espèces cultivées apparurent sur les marchés (sa teinte date du milieu du 19e siècle). C’est maintenant l’un des légumes les plus consommés en France.

Les espèces de carottes sont nombreuses mais toutes sont meilleures jeunes, « nouvelles ». Il faut choisir des carottes lisses et bien rigides (une carotte molle, même petite et en botte, a séjourné en chambre froide). Trop grosses, elles ont tendance à être ligneuses. Les carottes ne supportant pas l’humidité, il est déconseillé de les acheter conditionnées dans un emballage plastique. On les trouve également surgelées ou en conserve, mais elles sont moins savoureuses.

En cuisine
Il est nécessaire de peler les carottes (sauf, peut-être, celles de Créances), car elles sont parfois traitées avec des produits antiparasitaires. De plus, comme toutes les racines, elles peuvent contenir des nitrates. Les carottes se consomment crues, râpées plus ou moins finement, et à la vinaigrette, ou cuites. Les préparations sont multiples : au beurre, à la crème, aux fines herbes, Vichy, en jardinière, en purée, en soufflé, dans un potage, une potée, etc.

Nutrition
La carotte est riche en carotènes et, malgré son goût sucré, contient peu de glucides. Crue, elle est parfois mal supportée par les intestins sensibles. Il faut éviter d’utiliser la soupe de carotte pour lutter contre la diarrhée d’un nourrisson car ce légume contient souvent des nitrates.

 

Valeurs nutritionnelles

Protides 0.8g
Glucides  6.7g
Lipides 0.3g
Calories 33Kcal


Poster un commentaire

Pavé de thon « snacké » sauce choron, risotto gratiné.

Thon

Moi, j’aime le Thon, le risotto et la sauce Choron, alors voilà ce que je vous propose :

Pour 4 personnes

  • 500 g de thon frais coupé dans la longe
  • 5 cl d’huile d’olive
  • 40g de Parmiggiano reggiano

Pour la sauce Choron

  • 50g d’échalote ciselée
  • 5 cl de vinaigre d’alcool
  • ½ cuillères à café de poivre concassé
  • ½ cuillère à café feuilles d’estragon
  • 2 jaunes d’œuf
  • 150g de beurre clarifié
  • 1 cuillère de concentré de tomate

 

Pour le risotto

  • 100 g riz spécial risotto
  • 20 g d’oignon ciselé
  • 5 cl de vin blanc sec
  • 40 cl de fumet de poisson
  • 10 g de beurre
  • 1à gr de Parmesan râpé
  • Sel et poivre du moulin

La recette

Préparer la sauce Choron

Dans un petit sautoir à fond épais, mettre les échalotes ciselées, le vinaigre, le poivre concassé et l’estragon. Réduire à feu doux, à sec. Hors du feu, ajouter les jaunes d’oeuf et une cuillère à soupe d’eau. Fouetter pour émulsionner l’ensemble. Ajouter doucement le beurre clarifié toujours en fouettant. Rectifier l’assaisonnement (sel), ajouter le concentré de tomates et tenir au chaud.

Préparer le risotto
Préparer le fumet de poisson et et maintenez-le au chaud. Emincer l’oignon. Dans une sauteuse, faire fondre la moitié du beurre (5g) puis y faire revenir l’oignon ciselé sur feu moyen, durant 2 minutes. Ajouter le riz puis remuer sans cesse, jusqu’à ce qu’il devienne transparent. Ajouter le vin blanc, remuer puis laisser réduire sur feu doux. Lorsque tout le vin est absorbé verser une petite louche de fumet sur le riz puis remuer doucement avec une cuillère en bois. Lorsque le riz a absorbé tout le fumet, ajouter une seconde louche puis remuer. Continuer à ajouter les louches de fumet, une par une, dès que le riz a absorbé la louche précédente. La cuisson prend environ 20 minutes. Goûter, c’est prêt lorsque le riz n’est presque plus croquant. Ajouter le reste du beurre (5g), le parmesan râpé, saler et poivrer, puis remuer délicatement. A l’aide de deux cuillères former des quenelles (3 par personne), déposer sur une plaque, surmonter chaque quenelle de 3 copeaux de Parmesan et passer à la salamandre jusqu’à coloration.

Préparer le Thon

Découper la longe en pavés réguliers. Huiler légèrement et cuire  sur une plaque à snacker en les laissant rosé à cœur.

Le dressage

Dresser le pavé de thon sur assiette, accompagner de 3 quenelles de risotto gratiné et d’une bonne cuillère de sauce Choron.


Poster un commentaire

L’histoire du Banania

bananiaC’est vers 1912 que le Français Pierre-François Lardet invente le Banania. En 1909, Lardet s’était lancé dans le journalisme et dans la critique musicale. Fou d’opéra, il parcourait le monde pour assister aux spectacles et en rendre compte.
Après un séjour au Brésil, où la tradition lyrique était très riche, il décida de visiter le Nicaragua. Il tombe en pleine guerre civile et, fuyant la capitale, trouve refuge dans un village indien, sur les rives du lac Managua. C’est là qu’il va découvrir un merveilleux breuvage, à base d’un peu de farine de banane et de beaucoup de cacao.
De retour en Europe, il parvient avec l’aide d’un ami pharmacien (et les capitaux de sa femme, convaincue de l’intérêt de la nouvelle invention), à trouver le dosage adéquat. Et le nom, Banania, parfaitement adapté à une époque où les colonies sont très en vogue.


Poster un commentaire

Chouquettes

chouquette

Les chouquettes, vous savez ces petits choux avec des grains de sucre caramélisés qui croustillent sous la dent. Je crois que c’est mon pêché mignon…

Les ingrédients (pour 40 chouquettes environs)

Pour la pâte à choux
1/4 de litre d’eau
60 g de beurre
10 g de sucre
3 g de sel
125 g de farine
4 œufs

50g de sucre en grain
1 œuf

La recette
Img_5215 Préparer une pâte à choux comme je l’ai déjà expliqué ici.
Mettre une grosse douille cannelée dans une poche et remplir de la pâte à choux. Img_5216
Dresser  les chouquettes sur une plaque recouverte d’un papier cuisson.
Préparer la dorure : Casser l’œuf dans un petit saladier et le battre avec une fourchette.
Img_5217 A l’aide d’un pinceau, mettre un peu de dorure sur chaque chouquette. Déposer quelques grains de sucre sur chaque chouquette.
Cuire au four à  190°C  pendant  10 minutes puis 5 minutes à 170°C.

C’est prêt !

Bon appétit !


Poster un commentaire

Poêlée de petits légumes aux crevettes

légumes crevettesLa mode est au « mini ». Alors j’ai testé quelques mini légumes… Mais moi, les légumes sans rien, ce n’est pas mon fort, alors avec quelques herbes et des crevettes… C’est nettement meilleur !

 Les ingrédients
Des mini-navets
Des mini-courgettes
Des mini-fenouils
Quelques crevettes
De la ciboulette du jardin
Quelques feuilles de basilic du jardin aussi
Un peu de beurre
Une pointe de pastis.
Img_5287Img_5282Img_5293Img_5296
La recette
Éplucher les mini-navets et les  blanchir  fortement à l’eau salée, puis les rafraichir. Blanchir aussi les mini-courgettes et les mini-fenouils.
Couper les fenouils en deux et les courgettes en biseaux.
Dans une grande poêle ou un wok, mettre un morceau de beurre et ajouter les légumes. Etuver doucement, assaisonner et ajouter la ciboulette et le basilic ciselé.

Img_5297Img_5300Img_5298

Poêler les crevettes  avec un soupçon d’huile d’olive. Flamber avec un pointe de Pastis.
Déposer les crevettes sur les légumes.

Bon appétit.
Amitiés Gourmandes.