Cuisine-Passion.net

Cuisiner…. Passionnément !


Poster un commentaire

Palmier

palmier1

La tendance cuisine régressive, personne n’y échappe ! Phénomène de mode d’un monde d’adultes qui refusent de sortir de l’enfance..
Alors moi aussi, j’ai ma petite recette…

palmier4 Les ingrédients

Pâte feuilletée
sucre semoule
1 jaune d’œuf

La recette
Saupoudrer la pâte feuilletée de sucre semoule et la replier. L’étaler au rouleau. Faire faire un quart de tour à cette pâte, la saupoudrer à nouveau de sucre semoule et étaler.
palmier3 Badigeonner la pâte étalée, saupoudrer de sucre semoule puis replier à la manière d’un porte feuille, comme sur la photo. Couper ce boudin en tronçons de 1 cm. Les déposer sur une plaque recouverte d’un papier sulfurisé et les disposer comme sur la photo.
Cuire à four chaud (220°C) pendant 7 à 8 minutes. Retourner puis remettre au four 2 minutes.
C’est prêt ! Attention toutefois de ne pas vous brûler !

Bon appétit
Amitié gourmande

palmier2


Poster un commentaire

Feuilleté comtois

feuilleté comtois2Retour dans le temps. Il y a 35 années maintenant, cette entrée dans mon petit menu marchait vraiment très bien. Le temps a passé et c’est toujours avec une certaine nostalgie que je m’amuse à la faire.

Les ingrédients

Pâte feuilletée
sauce béchamel :
1/2 l de lait
30 g de beurre
30 g de farine
sel
poivre
Noix de muscade
150 g de fromage de comté râpé
6 tranches de Jambon blanc
1 œuf pour la dorure

La recette
Préparer la sauce béchamel : Faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter la farine au fouet, cuire quelques instants. Ajouter le lait froid petit à petit et mélanger au fouet en chauffant pour éviter les grumeaux et éviter que la sauce n’attache. Quand elle a bouilli quelques minutes, saler, poivrer et ajouter quelque râpures de muscade. Hors du feu, ajouter le fromage de comté râpé.
Étaler la pâte feuilletée en 2 rectangles de de 10 cm de large sur 30 cm de longueur. Garnir le milieu de l’une des bandes avec 1/3 de la béchamel, recouvrir de 1/2 tranches de jambon, ajouter de nouveau 1/3 de béchamel, puis le jambon, béchamel et jambon.
Mouiller avec de l’eau le bord de la pâte à l’aide d’un pinceau. Recouvrir l’ensemble avec l’autre rectangle de pâte feuilletée. Sertir les bords en les pressant. Dorer à l’œuf. Chiqueter les bords, quadriller la surface à l’aide d’un couteau. Cuire 40 minutes au four à 180°C.
Accompagner d’une bonne salade.

Bon appétit
Amitié gourmande.

feuilleté comtois1


Poster un commentaire

Chez la mère 6 sous – Vannes

la mère 6 sous2Un week-end en Bretagne et un déjeuner à Vannes chez la mère six sous. Voilà un restaurant pas comme les autres.

la mère 6 sousOriginal par l’accueil, original aussi par le service, le repas est sympa, copieux. Une formule avec un excellent rapport qualité prix ! Un petit dessert que j’ai vraiment aimé : La mini profiterole  au caramel beurre salé…
Une addition plus que modique, pas six sous quand même… Et si vous voulez rire un peu, allez aux toilettes !!!
Alors si vous passez pas Vannes et que vous avez une petite faim, allez déjeuner chez la mère six sous
Ce ne sera pas un souvenir inoubliable, mais un bon moment assurément !
Enfin c’est vous qui voyez !
Amitiés gourmandes

la mère 6 sous3


Poster un commentaire

Noix de saint Jacques, graines de pavot

saint Jacques pavot

Encore un essai avec des noix de saint Jacques…. Que j’adore !

Les ingrédients (pour 4 personnes)

24 noix de saint Jacques
40 g de beurre
50 g de graines de pavot

50 g de beurre
10 g de ciboulette
1 jus de citron

La recette

Bien sécher les noix de saint Jacques et les passer dans les graines de pavot.
Dans une poêle, déposer le beurre et quand il est mousseux, faire colorer les noix de saint Jacques 1 minute de chaque côté. Tenir au chaud sur un papier absorbant.
Dans une casserole, mettre le jus de citron, chauffer puis, hors du feu, ajouter le beurre bien frais en petites parcelles au fouet. ajouter la ciboulette hachée.

Dans les assiettes de service, dresser la garniture de votre choix, en l’occurrence, ici, un risotto.
Napper le fond de l’assiette de sauce, déposer les noix dessus. Servir bien chaud.

Bon appétit
Amitiés gourmandes.


Poster un commentaire

Le cochon qui vole – Bordeaux

le cochon qui vole1

Voilà un restaurant pas comme les autres, tant dans le nom, la cuisine, le cadre ou le service.

Le cochon qui vole …  Vous y trouverez du cochon bien sûr, et du bon, mais aussi beaucoup mais alors beaucoup d’autres plats, tous plus savoureux les uns que les autres.Le cadre : une ancienne charcuterie ou peut être une ancienne boucherie laissée en l’état. Le carrelage blanc sur les murs est d’époque, et réellement d’époque alors n’y regardez pas de trop près…
L’accueil : super sympa, le service aussi, rapide et efficace.
J’ai pris une côte de porc ibérico servir avec une crème d’ail et une petit purée maison : excellent.

le cochon qui vole3
Mes amis ont opté pour le jambon de cochon de lait rôti : une curiosité savoureuse.

le cochon qui vole4
Une carte de desserts très classique mais tous les desserts sont sans reproches.

le cochon qui vole6
Une petite tatin, avec un pot de crème pour finir… Là encore rien à redire.

le cochon qui vole5
Une table sympa, pas trop chère et ou on se régale.
Alors si vous passez à Bordeaux et que vous avez un petit creux, n’hésitez pas !

Enfin, c’est vous qui voyez !
Amitiés gourmandes


Poster un commentaire

Le four à bois – Vichy

pizzeriaPas de gastronomie là, mais simplement une bonne pizzeria… Mais peut être que c’est aussi de la gastronomie après tout, la gastronomie, c’est se faire plaisir, non ?

Au centre de Vichy, avenue Paul Doumer, sur l’angle d’une rue, un cadre hétéroclite, un accueil chaleureux. De hauts tabourets, des tables hautes aussi bien sûr. Un choix de pizza assez classique, on vous prend la commande et on vous apporte les boissons….. Et puis c’est tout.
Un pot avec des couverts sur la table, vous prenez ce dont vous avez besoin, et vous scrutez le comptoir jusqu’à ce que votre pizza y soit déposée… sur une planche. Alors, vous allez la chercher et vous pouvez enfin la déguster. Belle, bonne, copieuse, une pizza quoi, une vraie.

Alors si vous passez par Vichy, et que, comme moi, il vous vient une envie de pizza, pas d’hésitation, vous ne serez pas déçu.

Enfin, c’est vous qui voyez.

Amitiés gourmandes.


Poster un commentaire

Restaurant Sorensen à Stavenger – Norvège

sorensens1Si par chance comme moi, vous allez passer quelques jours en Norvège, plus précisément à Stavanger, alors allez sans hésiter manger au restaurant Sorensen. Bon je ne vous cache pas que le choix est difficile : Sur le port de Stavanger, il y a au moins 10 restaurants les uns à côtés des autres et tous… Succulents ! Alors pourquoi le Sorensen me direz-vous ?

sorensens2

Tout simplement parce qu’ils proposaient du crabe royal frais, juste grillé, et servi avec une petite sauce aigrelette… Divin !

Puis du saumon, lui aussi ultra-fais (la Norvège, c’est LE pays du saumon d’élevage !) juste grillé, servi sur un risotto aux petits pois, le saumon à peine cuit, comme je l’aime !
Et pour finir une soupe de fraises à l’aquavit, fort… mais délicieux !

Alors si vous passez par Stavanger… Poussez la porte de Sorensen, vous ne serrez pas déçus !

Enfin c’est vous qui voyez !

Amitiés Gourmandes

sorensens3